AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un parfum de renouveau

Aller en bas 
AuteurMessage
Gilbert Durandal

avatar

Féminin Age : 27
Messages : 105

MessageSujet: Un parfum de renouveau   Mer 2 Juin - 23:52

Le hangars du Girty Lue était aussi calme que dans ses souvenirs. Tout comme elle cependant, ce bâtiment n'était qu'une réplique exacte de son prédécesseur. Un sentiment d'attache au vaisseau vint lui rendre le sourire, elle qui l'avait perdu à cause du dépaysement dont elle était victime sur Terre. Un sourire cependant que n'avait pas les personnes autours d'elle. En effet, son récent combat contre les soldats de l'Alliance ne lui avait pas procuré le respect qu'elle aurait souhaité. Il faudrait du tout avant que l'Alliance les accepte, eux les clones, nouvelle race qu'il n'était pas prêt d'aimer. Cela était la conséquence du plan de Meer. Profiter de la force de Ruins pour contrôler les continents terrestres et s'accorder elle même le droit d'indépendance et de faire de Ruins son ennemi. C'était tout elle! N'étant pas d'accord à 100%, elle ne trouva cependant pas le courage pour lui avouer, la déesse de la guerre s'en étant allé dans le royaume des rêves. Il ne restait donc plus qu'elle pour le moment. Une petite Stellar timide, discrète, ne voulant que regarder les flots bleus qu'offrait la mer. Alors pourquoi était elle encore dans les hangars? Était ce parce qu'elle ne pouvait quitter le Mobile Suit que Meer lui avait demandé de surveiller? Peut être, peut être pas. A vrai dire, elle voulait peut être juste qu'on la laisse tranquille, qu'importe le lieu où elle se trouverait.

"Stellar en a assez qu'on la regarde de la sorte, Stellar veut être seule... Avec la mer..."

[Désolée, c'est très court =/]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un parfum de renouveau   Jeu 3 Juin - 23:01

Gino ne comprenait plus grand-chose à la situation actuelle du pays et ne s’y intéressait plus qu’avec un certain détachement désormais… Une certaine Meer Campbell s’était servies des troupes de Ruins pour prendre le pouvoir avec un banal coup d’état. Certes son déploiement de force avait été impressionnant mais il était trop tôt pour savoir si elle réussirait vraiment à imposer sa griffe au congloméra hétéroclite qu’état la nation… Certaines régions ne manqueraient pas de tester le nouveau pouvoir pour gagner de l’influence ou faire sécession comme la Fédération Eurasienne l’avait déjà tenté à une époque par exemple. Un soupir chassa ses pensées ineptes alors qu’il gravissait la passerelle du nouveau vaisseau où il était affecté sa valise à la main. I

l porta son regard sur l’horizon où on voyait les cimes enneigées des Andes qui se détachaient sur le bleu azur du Pacifique. Une légère bourrasque de vent vint soulever quelques mèches de ses cheveux alors que le Soleil déclinait lentement vers l’horizon mettant fin à cette chaude journée. Il reporta son regard sur le vaisseau qui était presque une copie conforme du célèbre modèle conçu par le Blue Cosmos entre les deux guerres…le vaisseau du colonel se souvenait-il bien qu’il n’y ait jamais mis les pieds. Visiblement cette version était capable de vol atmosphérique imitant les modèles des autres puissances en présence mais il avait toujours ses six puissantes batterie de Gottfried ainsi que ses nombreux tubes lance-missiles et Gino se doutait que le mirage-colloïd n’avait pas été retiré car il représentait un énorme avantage…il avait lu le rapport de Armory One à l’époque après tout. Il finit par s’engouffrer dans le vaisseau bleu avec une pointe d’appréhension : il ne savait même pas e qu’il faisait là après tout, en effet il avait reçu un bref message l’avertissant qu’il devait se rendre sur le vaisseau et que son ms suivrait le même chemin… d’ailleurs il devait déjà être au hangar vu l’heure.

Il s’avançait vers ce qui semblait être les quartiers de l’équipage car on lui avait précisé qu’il ne serait pas reçu tout de suite et qu’il n’avait qu’à s’installer tranquillement dans ses quartiers pour le moment. Grâce à son sens de l’orientation et à ses capacités à se fondre dans le décor il rallia la chambre sans problèmes particuliers avant de déposer sa valise sur le lit et de s’asseoir juste à côté et jetant un œil scrutateur sur la cabine elle-même. Elle était en bon état et relativement spacieux pour un vaisseau de guerre, de plus il disposait d’une douche personnelle ce qu’il appréciait particulièrement… N’ayant vraiment rien à faire il se releva remettant à plus tard la tache de déballer ses affaires et ressortit à la recherche des hangars du vaisseau. Il dut cette fois-ci demander son chemin à un des hommes du personnel et il resta aussi neutre que possible pour ne pas attirer l’attention sur lui ne sachant pas encore s’il était en milieu amical ou hostile. Lorsqu’il pénétra dans le hangar il le trouva étrangement calme… il n’y avait pas les traditionnels bruits des mécanos et autres vociférations des chefs… il chercha des yeux sa machine et la trouva rapidement bien calée dans son logement.

Il s’en approcha lentement avant de poser une main sur le blindage froid et terne du Dagger avant de constater qu’un excellent travail avait été fait dessus : il n’y avait plus aucune trace du combat qu’il avait livré avec. Il entendit alors du bruit un peu plus loin et s’approcha avec précaution avant de remarquer une jeune femme blonde en uniforme rose de l’alliance. Il avait l’impression de l’avoir déjà vue… soudain son sang se figea et il se souvenait : elle était trait pour trait la copie conforme de Stellar Loussier… ainsi il avait sous les yeux un vrai clone avec certitude, et en plus il s’agissait du clone qu’il avait affronté dans les cieux de la capitale…

"Stellar en a assez qu'on la regarde de la sorte, Stellar veut être seule... Avec la mer..."

Gino était surpris : s’était-il trompé ? La voix de la jeune femme n’avait rien à voir avec ce qu’elle avait été en combat…toutefois elle s’appelait bien Stellar et ce n’était pas un prénom courant. Puisqu’il était repéré il s’avança lentement à la lumière en essayant de rester le plus neutre possible ne sachant trop que faire vis-à-vis d’une telle personne. Il tenta de se présenter pour en savoir plus :

- Enchanté, je m’appelle Gino.


Avisant la machine derrière elle il reconnu celle qu’il avait affronté :

- C’est vous la pilote de ce ms ? Dans ce cas je tenais à vous féliciter…

Il ne restait plus à voir s’il avait pris la bonne approche avec cette personne visiblement fragile ce qui était assez inattendu.
Revenir en haut Aller en bas
 
Un parfum de renouveau
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le parfum des roses d'hiver
» Un parfum de sulfure.
» Le renouveau de la World War avec Dust Tactics (et AT-43)
» Scénario Premier : " Le Parfum de la Veuve Amoureuse "
» Un parfum enivrant d''idéal prisonnier [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ► Dossiers Classés ◄ :: Base de données :: Souvenirs :: ► Vaisseaux De Guerre ◄ :: Girty Lue :: Hangars-
Sauter vers: