AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un jugement sans fin [Combat à Panama]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Meer Campbell
★ Alliance Terrienne ★
★ Alliance Terrienne ★
avatar

Féminin Age : 27
Messages : 87

MessageSujet: Re: Un jugement sans fin [Combat à Panama]   Mer 21 Avr - 1:21

/HJ: Je dépasse un peu l'horaire mais j'ai une autorisation de la chef x3

Le fracas de la grenade avait alerté les soldats survivants. La fumée étant cependant trop dense, ils ne pouvaient confirmer avec précision que les ennemis se trouvaient devant eux. N'oublions pas que des clones civils ayant pris le rôle de mur humain jonchaient toujours les rues de la capitale. A ses pieds, Meer sentait les corps sans vie des soldats qui s'étaient, peu de temps avant, préparés à donner l'assaut. Pas de chance pour eux, la détonation avait été trop courte pour qu'il se rende compte du piège tendu. Les corps brulés et le sang ruisselant sur le sol donnaient aux soldats, encore vivant de l'alliance, une envie soudaine de rendre ce qu'il avait mangé plus tôt. C'était compréhensible. Quel humain pouvait bien résister à cette odeur si avilissante? Après tout, ne faisaient ils pas partis de la même espèce? Voir des femmes et hommes dont les membres se baladaient dans les coins du hall était cependant très réjouissant pour les femmes s'étant engouffrées dans la pièce. Elles aussi ne pouvaient rien voir. Elles les sentaient cependant. Ressentaient au plus profond elles-même le dégout des soldats. Leur haine qui dépassait à présent toute imagination. C'était cela la guerre. L'envie de sang de la jeune demoiselle la rendait impatiente. Elle voulait les tuer. Tous, un par un. Et qu'ils la regardent droit dans les yeux, comme ils avaient eu le culot de le faire lorsqu'elle fut vendue à l'alliance! Elle aussi avait le droit de ressentir de la colère! Sale chien! pensa t-elle. Qu'importe à présent. Leur jugement se préparait à avoir lieu. Tandis que la fumée laissait entrevoir quelques silhouettes dans chacun des camps, le haro boudit en dehors de celle ci pour compter le nombre des cibles à abattre.

"18! 18! 18!"

Des sourires. Si peu? Pensèrent elles. Cela préparait quelque chose. Y avait-il un piège non loin de l'intersection? Surement. Ainsi voulaient ils jouer? Pauvres soldats... D'un geste rapide et harmonieux, les typesses se jetèrent sur leurs proies. Des cris, des hurlements, des supplications, le hall était devenu le temple d'Arès par ses sacrifices guerriers. Soudain, le silence. Cachée encore par la fumée de l'explosif, Meer prit l'initiative d'aller vérifier elle même si un danger était à venir. Aucun. Peut être se cachaient ils avec leur président? Le visage devenu froid, Meer savait qu'elle n'avait qu'une chance pour l'abattre. Si il devait par malheur s'enfuir, s'était la fin pour elle. Avançant droit devant en compagnie de ses guerrières, les caméras de surveillance encore en activité ne pouvaient les identifier convenablement. Le sang sur leur peau délicate avait transformé ses adorables amazones en monstre. D'un léger coup de langue, Meer lécha l'un des doigts de sa main. Qu'il était bon de gouter au plasma si chaud que l'ennemi lui avait si gracieusement offert... Quel délice! Ses camarades firent de même, éprises par cette envie de destruction qui excitait leurs sens.

Soudain, une présence vint couper court à cette convoitise. L'ouïe plus que sensible, des bruits de machine de petit calibre se faisaient entendre. Meer porta son regard sur sa boule mécanique. Celle ci n'avait pas bougé d'un pouce. Serait ce possible que? Un sourire en coin, Meer fit signe à ses soldats de la suivre. Si la reine blanche était parmi eux, la reine noire ne pourrait qu'en être enchantée.

*Je t'attends petite... Je t'attends...*

Non loin du bureau présidentiel, Meer décida de s'arrêter. Tuer un président et une présidente en une seule journée, Ruins ne pourrait en être que ravi.


•~ Je n'ai qu'un but... Protéger les Hommes du doute et du mal qu'il engendre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un jugement sans fin [Combat à Panama]   Mer 21 Avr - 10:35

[Pardon...]

En participant ainsi à la bataille, Alex s'était habitué à une manip qui venait facilement à bout des MS de masse : dès que son radar bipait, le Blitz II s'élançait dans les airs au dessus de l'attaquant et, au dernier moment, tirait à bout portant sur la machine. Si le pilote survivait, tant mieux. Sinon, tant pis. Pas d'états d'âme sur un champ de bataille. C'était la règle numéro un.
Et pourtant. Et pourtant, il ne pouvait s'empêcher d'avoir un regard furtif vers la machine qu'il venait de mettre hors-combat pour voir si elle avait ou non totalement explosé...

Un autre bip. Un autre saut. Un autre tir. Et encore un tour. Cette technique marchai plutôt bien. Jusqu'à ce qu'Alex reconnaisse un des Cgues qu'il avait voulu attaquer quelques minutes avant. A le voir, il était clair que sa cible était le Blitz II. Alex réfléchit très vite et arriva à la conclusion que celui-ci ne serait pas à sous-estimer... Besides, il n'avait aucun pack pour assurer untype de combat particulier ; ils étaient restés au hangar. Il allait devoir se battre All'Impovisa... ce qui se révélait assez... risqué.
D'un bond acrobatique en arrière, il esquiva le coup du Cgue et, tout en tournoyant dans les airs, lui tira dessus à répétition.
Revenir en haut Aller en bas
Gilbert Durandal

avatar

Féminin Age : 27
Messages : 105

MessageSujet: Re: Un jugement sans fin [Combat à Panama]   Ven 23 Avr - 0:54

A mesure que le temps s'écoulait, la chance de victoire s'amoindrissait. Que pouvait donc bien faire les soldats chargés du coup d'état en lui même? La mission ne se passait elle pas comme Ruins l'avait prévu ou bien la femme a leur tête prenait elle un plaisir à tuer tout ce qu'elle attrapait à portée de main? Les sourcils froncés, l'incertitude sur le déroulement de la bataille vint la mettre mal à l'aise. Pas que la mort l'affole mais sa fierté en prendrait un coup si elle devait perdre ce duel. Au loin, des Windams attaquaient l'ennemi qui s'étaient, il y a peu, lancés à leur poursuite. Ainsi donc chacun avait trouvé qui combattre et faisaient couler le sang à présent pour leur patrie. Alors qu'elle regardait le champs de bataille avec précision pour observer ce qu'il pouvait lui apporter pour son futur combat, le soldat avait prit soin de répondre à sa provocation. Des tirs s'élancèrent vers elle à une vitesse fulgurante. Les évitant au mieux, elle compris qu'elle avait touché un point sensible.

- Usurpatrice et prétentieuse à ce que je vois…tu n’as pas le courage d’assumer ton identité alors tu te contente de prendre celle d’un défunte n’est-ce pas ? Mais ne t’inquiètes pas déesse de pacotille je vais t’envoyer rejoindre la vraie Stellar ainsi que tout tes sbires n’en doute pas un instant.

"Hum... Intéressant! Vient faire joujou avec Stellar!"

La provocation n'avait abouti qu'à une désillusion. Fonçant droit sur elle, un sourire en coin vint confirmer ce qu'elle pensait depuis le début.

*Faible...*

Faisant de même, Stellar s'élança en direction de l'ennemi à une vitesse foudroyante. Alors que les deux mobiles s'apprêtaient à foncer l'un sur l'autre, Stellar lâcha l'un de ses sabres lasers pour prendre son bouclier de façon à ce que le nez de celui ci vint transpercer légèrement l'abdomen de l'ennemi sous la puissance de la rencontre. Accrochée légèrement au ms ennemi, le bouclier la protégeait intégralement (Pour être plus explicite. Le corps entier est en suspend dans l'air maintenu par le bouclier de Stellar tandis qu'elle t'attaque les jambes avec son sabre laser.) et permettrait au sabre laser restant d'anéantir les deux membres inférieurs de l'ennemi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un jugement sans fin [Combat à Panama]   Ven 23 Avr - 23:05

Gino commençait à reprendre espoir car les troupes assaillantes semblaient plafonner un peu et la victoire semblait encore envisageable…peut-être pourrait-il s’attaquer un peu à zaft au passage mais rien n’était moins sûr. Pour le moment il était simplement fou de rage et fusait sur son adversaire et son ms impressionnant : cette petite trainée allait payer son arrogance.

"Hum... Intéressant! Vient faire joujou avec Stellar!"


Cette provocation ne fit que renforcer l’idée selon laquelle s’il parvenait à la tuer toute cette offensive s’effondrerait comme un château de cartes pathétique…on ne venait pas à bout d’une force si importante en une seule fois. Le Wing s’élança soudain à sa rencontre et Gino fut distrait une fraction de seconde par une bonne nouvelle de sa radio que lui transmettait un des hommes du port…

- Chef on a trouvé une armure ZZ, on est en train de la préparer alors tenez bon elle sera sur place dans moins de dix minutes et on massacrera ces ordures !

Il n’anticipa donc pas assez ses mouvements en se prépara à bloquer un sabre qui ne vint jamais… à la place le Wing lui donna un violent coupe de bouclier en plein torse ce qui ébranla le pauvre ms vert…des alarmes retentissaient de tous les côtés alors que le blindage était enfoncé au niveau de ses jambes des éclats venant déchirer la combinaison de Gino. Il sera les dents alors qu’un mince filet de sang soudait le long de son mollet…il ne se laisserait pas faire si facilement. Il s’aperçu que comme le ms de la jeune femme avançait toujours il avait le champ de vision obstrué par son foutu bouclier qui l’empalait. Elle était déjà en train d’armer un coup pour trancher la partie inférieur de son appareil et il fallait impérativement qui protège au moins une de ses jambes pour arriver à se stabiliser. Il s’activa sur ses commandes et leva rapidement son bouclier offensif avant de lâcher trois de ses missiles perforant dans le bouclier lui-même au milieu de celui-ci le brisant par le milieu et il en profita pour reculer aussi vite que ses réacteurs lui permettaient…La lame laser mordit dans sa jambe droite qui fut tranché le déséquilibrant alors qu’elle tombait sur le sol des dizaines de mètres en dessous. Gino ne perdit pas de temps et envoya son grappin griffe essayer de s’enrouler autour du bras armé du ms de son opposante alors qu’il tentait de lui trancher son bras de bouclier avec son sabre court qu’il n’avait pas perdu dans l’affrontement.

- Bien joué mais il en faudra plus pour me descendre la bleue…

Mais dieu qu’elle était douée…c’en était effrayant et il n’avait pas eu l’occasion de se frotter à quelqu’un ayant la moitié du talent de la jeune femme depuis très longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un jugement sans fin [Combat à Panama]   Dim 25 Avr - 0:43

Vraiment très interessant, ce combat était décidément pationnant pour le jeune Heine. Mais assez jouer, car l'ennemi devenait de plus en plus dangereux, et si ça continuait ainsi, Heine pourrait très bien perdre le combat. Voyant que les pinces de son ennemi se rétractait, il abandonna l'idée du javelot, mais gardait ses DRAGOON en direction du MS ennemi, bien que ce dernier n'avait pas perdu de temps, car à peine eut-il terminer d'envoyer la communication à Heine, qu'il lui tirait déjà dessus, et fonçait vers le Zaku. Mais tout ça était trop précipité que pour réussir, Heine trouverait le moyen de s'en sortir, notemment en se protégeant des lasers grâce à ses deux bouclier. Puis, voyant le MS ennemi s'approcher, il envoya une salve de laser dans sa direction, tout en se reculant, l'ennemi fonçait maintenant dans un hama de laser. Heine prit ensuite la peine de répondre à la communcation.

"La guerre est inévitable mon garçon, nous sommes nés pour combattre !"

Le Zaku continuait de reculer, utilisant cette fois, non plus les lasers du DRAGOON qui était diriger vers l'adversaire, mais le fusil laser, tirant en suivant les déplacement de l'ennemi, des tirs vraiment précis, visant à détruire complètement le MS.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un jugement sans fin [Combat à Panama]   Dim 25 Avr - 16:30

La frénésie de Dino était de plus en plus dangereuse pour son ennemi qui n'avait même pas eu le temps de répondre a la communication qu'il lui avait envoyé. En effet le Kshatriya envoyait plusieurs tirs de son fusil tout en se rapprochant très vite de son ennemi qui se protégea grâce à l'usage de ses deux boucliers. Il ne se contenta pas seulement de reculer une nouvelle fois mais utilisa aussi son arme à feu ainsi que ses Dragoon surement pour ralentir l'avancée dangereuse du pilote de ZAFT. Se retrouvant dans un véritable amas de lasers, Dino appuya rapidement sur plusieurs boutons et les quatre se rétractèrent formant un mur de défende devant le Gundam qui ralentissait un peu. Il ne fallait surtout pas foncer dans une telle situation, un pilotage avec trop de précipitation ne pouvait que rendre la tache plus difficile. Les deux méchas se retrouvèrent l'un en face de l'autre toujours en se dirigeant dans la même direction. Lors de cette "courte pause", Dino avait enfin pu avoir une réponse à la question qu'il avait posée un peu avant.

"La guerre est inévitable mon garçon, nous sommes nés pour combattre !"

Nés pour combattre? Pour nous entretuer constamment? Il est vrai que les humains se sont combattus pendant des siècles, engendrant toujours d'innombrables pertes. Tout ca à cause de quelques personnes possédant assez de pouvoir pour transformer leurs désirs en réalité. Ainsi, beaucoup de personnes voulant vivre en paix ou protéger les leurs sont morts ou ont vu les leurs mourir. Cela rappela au jeune homme, le visage familier de Maria qui s'était sacrifiée pour lui et sa famille... Une telle réponse avait mit Dino en colère. Ses mains se serrèrent sur les manettes.

" Comment peux tu dire ca ? Enfoiré ! "

Juste après le ZAKU noir envoya plusieurs rafales vers les Kshratriya qui utilisa ses boucliers pour se protéger. L'adversaire ne donnait aucune chance au Kshatriya d'effectuer la moindre attaque au sabre. Ses tirs étaient précis et suivaient les déplacement du Gundam. Dino ne se contenta pas seulement d'esquiver ou de se protéger avec ses bouclier et riposta lui aussi avec ses deux fusil. Les deux machinent s'envoyaient mutuellement des tirs visant à détruire l'ennemi. Ne pouvant pas rester sur la défensive, Dino essaya plusieurs fois de détruire les bras de son adversaire sans succès. Les salves envoyées par les deux Mobiles Suits ne faisaient qu'effleurer parfois leurs cibles qui boutaient sans cesse dans tout les sens possibles. Le combat semblait vraiment serré, il faudrait qu'une seule erreur pour que l'affrontement prenne fin....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un jugement sans fin [Combat à Panama]   Lun 26 Avr - 18:18

Resumé de L'event:

La lutte est acharnée pour protéger le Palais de Panama, lieu où se tiennent toutes les directives. Gino, dernier soldat des forces terriennes encore en état de combattre, se retrouve nez-à-nez avec le clone Stellar Loussier. Cependant, ZAFT a également prit parti à la bataille, repoussant les Terroristes.

Meer Campbell, pour être exact, le Clone de Meer Campbell, quand à elle, prend d'assaut le palais avec quelques soldates. Du coté de Lacus Clyne, elle prit la décision d'aller voir par elle-même, accompagné d'un garde du corps compétent. Elle seule semble avoir compris que cette attaque n'était qu'un leurre afin d'attirer l'attention vers l'extérieur.
C'est dans un hall où respire la mort qu'elle entendit un bruit, en effet, Meer Campbell avait déjà prit en otage quelques personnes. Surement, des personnalités importante.

Quel sera l'issue du combat?
Surtout que la jeune clone repéra la présence de Lacus, un peu plus tôt.
La lutte continue...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un jugement sans fin [Combat à Panama]   Lun 26 Avr - 19:30

Des flammes embrasèrent le ciel bleu calme et paisible qu'il était auparavant. Le bruit des armes à feu éclatait. Les habitants fuyaient. Parmi eux, on pouvait distinguer des femmes et des enfants... C'était une véritable boucherie, pas si différente des deux dernières guerres qui avaient fait rage à Panama. Mitsuru, se repassait le même flash-back qui le torturait. Sa famille, dans un bain de sang... Il ne pouvait le supporter. Serrant les dents, il chassa ces idées de son esprit.

Selon ses informations, les assaillants étaient, bien sûr, l'organisation RUINS qui agissait dans le secret. Faisant passé ca pour un acte terroriste, ces adeptes avaient prévu le coup. Un nouveau modèle de Zaku sortit du vaisseau principal. Muni de jumelles, l'inconnu regarda la porte qu'avait fait sautée la Clone de Meer Campbell. Et la suite le surpris très fortement!

En effet, Lacus avait fait le déplacement. Mais tout cela était à l'encontre des protocoles présidentiels. Soupirant bruyamment, Misturu en avait assez vu pour réagir. Même si la présidente des PLANTS était bien protégée, il fallait faire attention avec ces clones sur-entrainés.
D'un geste fluide, il sauta par dessus les barrières qui délimitaient la base terrienne et continua sa course vers le palais, incognito.
Heureusement que la base était déjà bien détruite, ça empêchait à Mitsuru de faire un détour pour déjouer les système d'alarmes. Il était rapide. Mitsuru espérait rejoindre à temps la gouvernante idole des colonies avant que son heure soit venue.

Ses pieds pataugeaient dans une rivière ensanglanté. Un bruit mécanique retient son attention...C'était surement Haro, le compagnon de Dame Clyne. Mitsuru devait se trouver près d'elle. Cependant, la tache allait être difficile de se retrouver à proximité d'elle pour la sauver du danger qui la guettait. De part ses nombreux entrainement milaitaire, il se faufilla dans l'ombre puis, d'un geste brusque, il attrapa la jeune femme aux cheveux roses au vol, tout en prenant soin de lui mettre la main sur la bouche pour eviter que Lacus crie. Ceci étant fait, il dit:

-N'ayez crainte, je suis là pour vous sauver , mademoiselle Lacus!

Soudain, il remarque que la surprise de celle-ci fit place à une confiance qui s'installait entre les deux jeunes gens. Une confiance qui se ressentait au fond, mais physiquement, n'en donnait pas envie. En effet, Mitsuru avait toujours cet aspect crasseux, capuche sur le visage et toujours mystérieux.

Les jeunes gens, sortirent du palais, leur bruits de pas couvert par les tirs de l'exterieur. Ca allait bientot finir, quand RUINS aurait atteint son but. Mitsuru le savait, c'est pour cela qu'il était parti chercher la présidente.

Une fois en lieu sur, il dit avant de s'en aller:

-Apprennez à rester à votre place, madmoiselle.

Et il repartit vers le champs de bataille, laissant pour seul souvenir un document placé dans une enveloppe à Lacus.
Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice

avatar

Féminin Age : 25
Messages : 286

MessageSujet: Re: Un jugement sans fin [Combat à Panama]   Mar 27 Avr - 21:33

La jeune femme n'avait pas très bien compris ce qui lui arrivait. Tout c'etait enchainé si vite. C'est vrai, qu'elle avait eu peur de connaitre l'identité des terroristes, mais, elle n'avait pas prévu de ne pas avoir pu les voir de face.

En effet, un peu plus tôt, un jeune homme à l'allure étrange l'avait tiré ainsi que Crow à l'extérieur. Il avait une allure insalubre, mais, Lacus ne savait pas pourquoi elle pouvait lui faire confiance aveuglement. La jeune femme avait l'impression de l'avoir rencontré un jour. Demandant à Crow de l'écouter, Lacus regagna la terre sécurisée.

Juste avant le départ de l'inconnu, celui-ci avait donné un document précieux, qu'on ne devait ouvrir 'que si les circonstances devenaient incontrôlables'.

-Crow, nous allons rejoindre le vaisseau-mère. Avertissez le capitaine Morus! ordonna la jeune femme.

L'attente ne fit pas longue, et Haro sautillait sur place, tout content d'avoir échappé à la catastrophe.
De retour au vaisseau, Lacus eu droit à un sermon de la part du chef de vaisseau. En effet, c'était de la folie. Mais Lacus, abstenu de répondre, elle avait juste le sourire aux lèvres.

-Rentrons à la base, cette bataille est perdu d'avance.

-Mais... Présidente!


-Veuillez suivre mes ordres Capitaine, c'est une bataille perdue d'avance!


-Tr-Très bien!

Et il executa ses ordres. Le vaisseau quitta la bataille, tandis que Lacus serrait le précieux document dans son haut de forme.

-Haro, rentrons sur PLANTS, nous avons du travail!

-Haro... Oh oui!!

[HRP: Zaft doit se retirer du combat!]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ruins-of-gundams.forumactif.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un jugement sans fin [Combat à Panama]   Mer 28 Avr - 1:24

La bataille faisait rage de tous les côté, la première classe Heine semblait se mesurer face à un pilote de l'armée de Zaft tout comme notre cher Elijah. Quant a Stellar elle semblait faire mumuse avec un membre de la l'alliance Terriène dont les capacités semblait caché bien des mystères pour un Natural. Mais revenons au cœur de notre combat, alors que le Blitz II venait d'exécuter une pirouette pour éviter avec finesse le coup de notre El surnommé au sein de l'armée ZAFT lors de la guerre de CE-72 comme le "tueur de héros", notre ex-membre de ZAFT était entreint de combattre un ancien confrère d'armes. Les valses de tirs du Blitz II vinrent se percuter sur le bouclier épaulette du Cgue pour l'étincelé de sa vive lumière verdâtre.

"Hum....belle esquive.....mais il va falloir tôt ou tard m'affronter...ahah"

Dans une rare ivresse du combat, notre jeune Kiel semblait comme prit soudain d'une folie des plus meurtrières, son endoctrinement, son conditionnement au sein de RUINS avait fait muer en lui une sorte d'humeur en totale contradiction avec l'Elijah calculateur et automate dans ses décisions. Notre jeune Sous-lieutenant de RUINS activa ses retro-propulseur, pour effectuer une remonter vertical dans les airs, sa vitesse d'actione t ses mouvement fluide faisait de notre pilote un spécialiste du maniement des Cgue et GINN .

Avancant a toute allure vers Alex Amarfi, le Cgue déversa une valse de tir de par ses canon a photon situé sur les épaulettes afind e créer un barage offensif , qui devait forcer le jeune pilote de ZAFT a se protéger. Pendant cette action, El en profita pour accélérer et déferler tel un taureau sur le blitz, empoignant son sabre laser lourd à deux mains, il fit feinte de frapper de haut en bas pour effectuer un coup de pied en direction du torse.

Mais l'action quant a elle ne semblait pas se terminer qu'Elijah décida de frapper a plusieurs reprise a l'aide de son sabre laser sur le Blitz II le forçant a se battre dans un combat rapproché.

".......ZAFT....."

Dit-il dans son action ultime, il activa une liaison commune vers Alex afin de lui parler.

"...Tu es terminé.."

Le ton sur lequel venait d'être dit cette phrase, fut si froid et glacial qu'on aurait presque crut qu'il s'agissait d'un robot, l'humeur d'Elijah venait de changer à nouveau pour cette personne que connaissait bien Esteban froide, calculatrice et obsédé par sa mission. Alex put également remarquer que chaque coups qu'enfilait Elijah son adversaire semblaient plus précis et calculés. Comme si deux personnalités habitaient ce même corps.

N'hésitant pas a éliminer sur son passage les civils clone ou non clone, les soldats de l'alliance, ne faisant a nouveau aucune distinction, seul les objectifs de sa mission comptaient.

"......."



Elijah remarqua également que els forces de ZAFT semblaient abandonner le combat laissant l'Alliance et l'opportunité a RUINS de s'offrir sa première grande victoire.
Revenir en haut Aller en bas
Meer Campbell
★ Alliance Terrienne ★
★ Alliance Terrienne ★
avatar

Féminin Age : 27
Messages : 87

MessageSujet: Re: Un jugement sans fin [Combat à Panama]   Sam 1 Mai - 22:11

/HJ : Je réponds en un message avec Meer et Stellar! Je ferais en sorte de ne pas vous embrouiller.

Tandis que les cris et les larmes coulaient et fracassaient la nation, chaque soldat se donnait au maximum pour défendre ce qu'il respectait le plus. Pour certain la gloire, alors que pour d'autre la famille. Tous avaient une raison de se battre, cependant, la loi de la guerre faisait qu'il n'y aurait qu'un seul et unique gagnant.

L'ambiance du palais était plus que sinistre. La vie ayant fait jouir ses grands soldats lors du combat les avaient quittés un par un... La mort était surement la plus grande conséquence de la guerre, juste après la douleur que celle ci avait engendrée. Car en effet, la mort n'est pas dure pour la personne qui devait s'en aller, mais pour les personnes qui se devaient de rester.
Meer était prostrée devant cette formidable porte qu'était celle de la salle présidentielle. De la vie, il en restait un infime soupçon entre ses murs. La peur était en conséquence elle même présente. Un sourire marqua le visage ensanglanté de la reine noire. En effet, si Lacus portait le nom de la reine blanche, pourquoi n'aurait elle pas droit à ce pseudonyme à la fois si glorieux et terrifiant?
Ses camarades se trouvaient non loin d'elle, prêtes à en découdre avec les soldats restants. Dès que la gorge du président se trouvant dans cette salle serait tranchée, le pays leur appartiendrait avec pour offrande les soldats ayant miraculeusement survécus.

Tandis que Meer réfléchissait au meilleur moyen pour en finir, Stellar continuait son combat contre le jeune écervelé. Son attaque n'avait pas porté les effets escomptés. Peut être l'avait elle sous-estimé? Impossible! Stellar tout comme ses coéquipiers possédaient la force nécessaire pour vaincre n'importe quel ennemi! Pourquoi connaissait elle donc tant de difficulté? Ahurie par son peu de performance dans le combat, Stellar eu bien du mal à se défendre contre le grappin griffe qui vint l'effleurer de justesse. Soudain, Stellar arrêta ses attaques. Elle avait senti l'exaltation entrainer tout son corps dans un surprenant étourdissement... Ainsi Meer avait réussi? Le combat était à présent terminé, et Meer ne tarderait pas à le signaler.

Meer avait en effet réussi sa mission avec brio. L'absence de confrontation entre Lacus et elle lui avait dans un sens facilité la tache... Même si elle regrettait de ne pas l'avoir étranglée de ses propres mains. Ce serait pour une autre fois! Cependant, cela l'intriguait. Pourquoi Lacus qui avait affronté les combats s'était elle éloignée soudainement du palais? Quelqu'un avait surement dut intervenir, et cela, elle n'appréciait pas! Un dernier cri puis le silence. Le dirigeant venait de mourir de ses mains. Elle était donc à présent la nouvelle dirigeante de cette nation. Comme elle le pressentait, ses soldates s'agenouillèrent une à une devant elle. Signe d'un respect qui serait sans aucun doute récompensé. Des dames de compagnie aux gardes du corps, il fallait de tout pour cette nouvelle reine.

Une à une, les demoiselles quittèrent la pièce pour ne laisser que leur nouvelle dirigeante ainsi que deux de ses meilleures condisciples. La salle présidentielle était aussi la salle permettant les communications avec le peuple mais aussi avec les dirigeants des autres nations... Se sentant d'attaque pour un discours bref, Meer demanda la diffusion de son message qui allait surement en réjouir plus d'un.

La déclaration débuta par une demande au calme et au cessé le feu. L'explication fournie par la jeune femme était simple et claire. Le réseau terroriste avait prit possession de l'alliance. Cette alliance serait à présent une monarchie dirigée par elle même. Tout ceux contre ce système seront exécutés sur le champs tandis que les collaborateurs auront la vie sauve et pourront rejoindre leur famille. Toute résistance serait vaine.

La jeune pilote sourit. Ainsi son côté le plus sombre n'avait put créer totalement le chaos qu'elle avait espéré dans ce combat. Ce serait pour une autre fois...


•~ Je n'ai qu'un but... Protéger les Hommes du doute et du mal qu'il engendre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un jugement sans fin [Combat à Panama]   Dim 2 Mai - 13:32

Gino complètement enragé poursuivait son assaut avec véhémence, il voulait la tête de ce ms et de sa pilote… et alors qu’il engageait une nouvelle passe d’arme avec son ms diminué et que les signaux de sa batterie commençaient à montrer des signes de faiblesse on lui transmit la nouvelle qui scella le sort de cette bataille.

- Weinberg ? Zaft se retire du combat et les renforts viennent d’être interceptés…désolé pour vous.


Il pesta et donnant toute la puissance de son appareil repoussa le Wing avant de reculer rapidement pour avoir une vision de la catastrophe qu’il avait sous les yeux…Il vit les derniers troupes au sol se faire balayer par des ms avec une facilité déconcertante pendant que les groupes de Windam qu’il avait réorganisé précédemment se faisaient encercler les uns après les autres à mesure que les troupes qui affrontaient Zaft revenait se focalisé sur les leur. Lui-même se moquait bien des morts que son propre camp pouvait avoir puisque ce n’était guère évitable et il se demandait s’il aurait l’opportunité de survivre à ce nouveau retournement de situation. Comme il laissait le champ libre à son adversaire pour prendre l’avantage à essayer d’analyser la situation de la sorte il lui fit une vielle manœuvre qu’il avait pris l’habitude de faire… alors qu’elle lui fonçait dessus prête à en finir, il coupa ses réacteurs t plongea sous la lame avant de les remettre faisant un demi-tour et il envoya deux tirs laser qui frôlèrent ce ms démoniaque de quelques malheureux centimètres…

- Rien à faire…

De cette position il voyait la porte éventrée du palais et se demanda quel était le but final de cette attaque… se pouvait-il qu’ils soient là pour un objectif plus élevé que la simple destruction ? Gino redressa son ms et se tint près à une nouvelle passe d’arme alors qu’il commençait à être épuisé : il n’avait plus combattu depuis longtemps et avait perdu son endurance… la sueur lui coulait sur le visage et lui piquait les yeux et il retira son casque d’un mouvement rageur pour s’essuyer rapidement. C’est alors qu’il craignait que son adversaire profite de ce petit relâchement pour en finir qu’il constata que celle-ci ne semblait plus vouloir poursuivre l’engagement.

- Mais que …

Cela voulait-t-il dire que … pourquoi n’en finissait-elle pas avec lui une bonne fois pour toute… Il n’osait cependant pas l’attaquer à cause des autres ms qui revenaient vers eux et il resta sur place en position de combat en attendant d’en savoir plus. C’est alors que débuta une communication à l’attention du monde entier depuis le palais juste en contrebas et qui expliquait le fait que les troupes des Ruins ne cherchaient plus ouvertement à se battre…Il afficha l’image de la communication et fut surpris de tomber sur une jeune femme qui ressemblait étrangement à la présidente des Plants malgré un posture beaucoup plus autoritaire et sans l’espèce de douceur qui semblait se diffuser autour de celle qui avait mis fin à la guerre…Il gardait toujours un œil sur les autres ms tout en écoutant les paroles simples mais très claires de la jeune femme : il ne s’agissait pas d’une attaque mais d’un coup d’état et elle venait de s’autoproclamer reine de l’alliance terrestre ce qui fit sourire malgré lui Gino… ces gens ne manquaient pas d’audace : il avaient décapités la tête du gouvernement pour s’y glisser en lieu et place mais le jeune homme n’était pas aussi sûr qu’eux que l’ensemble de l’alliance suivrait ce revirement…l’Amérique peut-être…mais qu’en sera-t-il des autres continent traditionnellement rétifs aux changements provenant de l’ancienne fédération atlantique. Sur ce qui le concernait personnellement elle fut très claire : ceux qui se rendaient auraient la vie sauve et il baissa rapidement ses armes pour montrer qu’il avait compris avant de s’adresser à son ancien adversaire.

- Désolé de ne pas pouvoir poursuivre mais je crois bien que j’ai perdu…

A vrai dire échanger un sale pourri de politicien contre un terroriste ne changerait pas grand-chose dans sa triste vie probablement et cela ne valait surement pas qu’il se sacrifie…il y avait même des chances pour qu’on l’ignore complètement et qu’il puisse se contenter de disparaitre au milieu du chaos.

- Weinberg qu’est-ce que vous foutez ?

Gino eut un rictus de plaisir et s’adressa d’un ton moqueur à son ancien supérieur.

- Désolé imbécile mais on a perdu et je ne suis pas du genre à me sacrifier pour rien…

- Espèce de lâche…vous…

Gino coupa la communication et invita les Windam survivants du champ de bataille à se rendre eux aussi avant d’entamer sa descente toujours sous la menace implicite des ms Ruins qui n’étaient pas loin. Il se posa lentement avec difficulté à cause des dégâts subits dans le vaste parc entourant le palais avant de descendre de son appareil en soufflant mais immédiatement réchauffé par les rayons du soleil…il porta son regard sur les flots bleus du Pacifique et se demanda de quoi demain pourrait bien être fait…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un jugement sans fin [Combat à Panama]   Dim 2 Mai - 15:19

Non loin de là, perché sur une colline, Mitsuru repensait à ces soldats mort pour une nouvelle ère. Une ère de guerre et de haine. Le mélange parfait que réunissait RUINS.

Les soldats cessèrent le feu. Surement que ces hybrides avaient réussi. Pas mal, pour des expériences ratées! Ceci fit même sourire narquoisement le jeune homme à l'allure insalubre.
Les blessées et les décombres de MS se comptaient par centaines sous ses yeux. Ceux qui avaient encore la force de marcher, les aidèrent à se relever. Un spectacle qui se faisait à répétition.

Le vent soufflait, et le crépuscule assombrissait le champ de vision. Il était temps de poursuivre sa route, ou plutôt, sa traque incessante. Aussi longtemps qu'il y aurait des hommes, il y aurait des guerres. C'était inévitable.

Mitsuru se releva et marcha vers le sous-bois, là, l'attendait son GUNDAM. Tout en s'assurant qu'il n'était pas suivit, il regarda une dernière fois le soleil couchant. Sa pensée était adressée à celle qui l'attendait paisiblement, dans un lieu sans guerre. Cet endroit s'appelait Orb. La jeune homme quitta ce rêve d'idéal, pour continuer son combat.

Ce qui était sûr c'est que RUINS avait gagné la bataille, mais pas la guerre. Pas tant qu'il serait là pour empêcher ce qui se préparait...

Quelque chose de plus terrifiant encore...

[EVENT CLOS]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un jugement sans fin [Combat à Panama]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un jugement sans fin [Combat à Panama]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Un jugement trop prompt est souvent sans justice ▬ Charlie
» L’art de la guerre, c’est de soumettre l’ennemi sans combat ▬ Jace
» Combat arms
» [PV Combat Boston] Ishiro/Griffon noir
» Handicap en combat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ► Dossiers Classés ◄ :: Base de données :: Souvenirs :: ► Objectif: Terre ◄ :: Alliance terrestre :: Panama-
Sauter vers: