AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un jugement sans fin [Combat à Panama]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Un jugement sans fin [Combat à Panama]   Sam 27 Mar - 13:56

L’étoile lumineuse venait enfin de se lever. La vie qui avait laissé place à la mort dans cette obscurité nommé ténèbre venait une nouvelle fois de reprendre le dessus. Comme à leur habitude, les habitants se levèrent un à un pour effectuer les activités que l’Etat leur demandait d’accomplir. Tandis que les écoliers se préparaient pour l’école, les femmes et hommes de la capitale se hâter pour arriver à l’heure au travail. La vie reprenait son cours comme si les ténèbres n’avaient jamais existé. L’Homme était fait ainsi après tout. La colère, la tristesse, la solitude s’en allaient pour laisser place de nouveau à un sentiment de joie, de plénitude et de sérénité. C’est ainsi qu’il oubliait ses erreurs passés et qu'ils pouvaient vivre aussi paisiblement. La conscience de l’Homme n’était donc plus à son paroxysme. Que cela soit la violence physique ou morale, la conscience n’était plus assez forte pour pouvoir l'empêcher. C’est ce qui donna en peu de temps la manipulation génétique pour faire évoluer l’Homme pour la science mais plus tard pour les combats. Rien n'avait évolué cependant...

Les Hommes n’étaient plus à présent que des jouets en plastiques que les dirigeants et militaires pouvaient utiliser à mauvais escient. La notion d’Etat avait perverti l’Homme comme jamais il ne l’avait été, plus que l’argent. Pour la nation, il faut se battre qu’importe les conséquences que ce soit la mort de son propre peuple ou bien celui d’un autre Etat. Cette façon de penser était totalement ridicule, mais c’est ce qui avait amené à tant de perte humaine.
Les troupes de Ruins étaient à présent à quelques kilomètres du palais. Grâce aux mirages colloïde, une grande partie des Mobiles Suits ne pouvaient être détectée et donnait ainsi un mauvais aperçu aux forces terriennes de leur force. Combien de temps cela lui avait il prit pour réunir ses clones ? Si peu… Le temps qu’il a fallu en quelque sorte pour les détruire. Le scientifique était reconnaissant au Blue Cosmos. Grâce à eux, de nombreuses contraintes avaient put être évitées comme le lieu par exemple de leur laboratoire.

Les "clones civils" se dirigeaient déjà vers le palais. Au loin, les habitants regardaient par leur fenêtre se demandant pourquoi une foule aussi immense se rassemblait vers le bâtiment le plus prestigieux de la capitale. Question n'ayant pas le temps de trouver réflexion puisque les mobiles suits avaient quittés leur mirage colloïde pour se montrer à présent à la vue de tous. Dedans? D'anciens pilotes n'ayant jamais été reconnus et ne pouvant porter le nom de Héros. Très utile pour disposer d'une véritable armée. L'alarme se fit entendre dans toute la ville. Il était temps de fuir, et vite! Étrangement, les mobiles suits ne détruisaient pas les habitations mais se dirigeaient juste vers le palais présidentiel. Ainsi celui ci allait être le véritable champs de bataille. Que pouvait bien préparer Ruins? L'attaque ne fut pas encore donnée. Il ne manquait plus que les deux héros de guerre pour commencer. Cependant, si l'ennemi devait lancer les hostilités, ils avaient pour ordre de commencer le combat avec ou sans les héros. L'armée des Ruins dans les Mobiles Suits n'étaient ni élevée, ni faible comme si pour une question d'ordre privé, Ruins avait voulu éviter le plus possible les dégâts engendrés par la destruction des mobiles suits.
Revenir en haut Aller en bas
Gilbert Durandal

avatar

Féminin Age : 27
Messages : 105

MessageSujet: Re: Un jugement sans fin [Combat à Panama]   Mer 31 Mar - 15:43

Stellar, comme elle s'y était préparée, était la seule pilote "qualifiée" sur le champs de bataille. Le combat n'avait pour le moment pas débuté. Espérant que les ennemis les plus performant ne se projettent pas tout de suite dans le combat, Stellar sortit les deux sabres lasers du wing Gundam Zero. Les ordres de Ruins étaient simple. Elle devait, par n'importe quel moyen, éviter toutes les destructions pouvant affecter la ville et le palais. Seul les mobiles suits devaient être exécutés. Chose assez compliquée quand elle savait que les mobiles suits ennemis s'abattraient sur les habitations après avoir été vaincus. Elle devait donc prévoir un plan rapide et efficace pour mener sa mission à son terme.

Les mobiles suits derrières elle n'avaient pour le moment aucune utilités. En effet, préparés pour le combat, ils n'avaient put obtenir le même entrainement que les clones considérés comme héros de guerre. Ainsi, par le plan qu'elle venait de concocter, ils pourraient servir plus qu'ils ne l'espéraient surement. Leur donnant l'ordre de se placer au dessus des habitations, ils avaient pour mission d'intercepter toute machine en chute pour la contourner le plus possible des habitations. Une fois ce plan comprit par tous, Stellar commença son attaque. D'un geste gracieux et brutale tout de même, Stellar détruisait au fur et à mesure les mobiles suits d'usine dont les pilotes avaient un niveau plutôt faible. Aimant particulièrement ce combat, elle espérait que d'autres ennemis arrivent à la charge. Pensée qu'elle n'aurait jamais imaginé avoir. Était ce l'autre Stellar qui pensait cela? Ainsi peut être que la déesse de la guerre participerait alors au combat. Espérant cela de tout son cœur, Stellar continua son massacre.

En bas, se trouvait d'autres personnes, cette fois ci, civile. Cependant, pas n'importe quel civil. Tous clones et ex époux, femme, mère, père des naturels ennemis. Ainsi la torture ne serait pas que physique! Ruins savait comment détruire totalement l'ennemi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un jugement sans fin [Combat à Panama]   Mer 31 Mar - 18:32

Gino somnolait tranquillement à l’ombre d’un arbre non loin du complexe où il avait été affecté à son retour de mission dans le Pacifique. Il s’ennuyait royalement et seules quelques séances de test sur le Dagger l’occupaient un peu. La petite base était en grande partie occupée par de jeunes recrues et ils ne possédaient que quelques ms ce qui lui garantissait un anonymat total et un calme bienvenu pour lui qui n’aspirait actuellement à rien d’autre que dormir tant sa vie était ennuyeuse.

Les deux premiers jours les « jeunes » lui avaient fait quelques remarques sur sa paresse qui le tenait inactif au lieu de s’entrainer mais une participation à un entrainement de corps à corps leur avaient fait comprendre qu’il valait mieux se taire en sa présence. Pourtant il avait fait des efforts pour se montrer clément et on n’avait dénombré que deux fractures et trois luxations alors qu’il aurait très bien en tuer quelques-uns tant ils étaient pathétiques avec leurs pseudos méthodes de combat… rien ne remplace l’expérience… Il écrasa un sale suceur de sang dans son coup en jurant :

- Putain de climat à la con …. J’étais bien tranquille à Orb moi…

Il s’étira en grimaçant alors que ses muscles faisaient ressortir quelques vieilles douleurs récurrentes dans son dos consécutives aux nombreuse blessures qu’il avait reçus pendant la guerre…mais il n’allait pas se plaindre alors qu’il possédait encore toutes ses capacités ce qui n’était pas le cas des nombreux morts et estropiés… Il reporta son attention sur le paysage verdoyant qui s’étendait à perte de vue jusqu’à la capitale : la grand ville s’étalait sur presque toute la largeur de l’Isthme et le simple fait d’imaginer toute cette foule le fatiguait encore plus. En arrière plan on distinguait l’immense structure métallique du mass-drivers détruit durant la première guerre mais reconstruit depuis comme celui d’Orb d’ailleurs. C’est alors qu’il cru entendre comme le bruit d’un alarme protée par le vent mais il lui arrivait assez fréquemment d’entendre certains bruits qui l’avaient marqué durant la guerre c’est pourquoi il n’y prêta guerre attention.

- Weinberg ! Putain sale enfoiré t’es encore passé où ?

Ino sursauta en entendant la voix du capitaine responsable du complexe…celui-ci le détestait et pour cause il l’avait rencontré pendant la guerre et l’avait brimé et rabaissé grâce à sa situation privilégié… mais maintenant que les rôles étaient inversés il ne se privait pas de lui rendre la monnaie…avec les intérêts en prime. Il se leva en soupirant alors que les quatre Windam de la base décollaient les uns derrière les autres depuis la trappe du sous-sol : il n’avait donc pas rêvé il se passait quelque chose de grave. Il s’empressa de rejoindre l’entrée du complexe où l’attendait le capitaine Haussler et le salua :

- Mes respects capitaine….

Son supérieur le regardait l’air méprisant mais visiblement l’urgence primait sur l’envie qu’il avait de l’ennuyer encore plus.

- Va rejoindre ton Dagger… on attaque le palais… tous les renforts de la zones sont mobilisés...

Gino resta interdit devant cette nouvelle : une attaque en plein cœur de l’alliance…impensable.

- Mais qui…comment… pourquoi…
- J’en sais rien alors bouge-toi !

Gino acquiesça et bien qu’il n’ait aucune envie de combattre il mourrait d’envie d’en apprendre plus par lui-même. Après un dernier signe de la tête vers son superieur il s’engouffra dans les couloirs en direction du vestiaire d’où il sortit sa combinaison de pilote d’un bleu profond avec quelques bandes de vert ce qui n’était pas réglementaire mais tout le monde s’en moquait bien dans cette armée en déliquescence. Une fois paré il prit son casque et se rendit dans le hangar où le N Dagger N était encore relié à tout un tas de câbles en tout genre : en théorie il était opérationnel bien que tous les tests n’aient pas été fait. Il interpella le personnel en passant :

- Bougez-vous les gars et retirez-moi ce merdier !


Les mécanos tout d’orange vêtus s’empressèrent de commencer à retire le matériel qui encombrait l’armure grise. Il se hissa rapidement dans le cockpit en lançant l’os de celui-ci alors qu’il s’enfermait à l’intérieur. Il commença à pianoter sur le clavier pour initialiser la séquence de lancement alors que le personnel d’écartait vivement et que le Dagger prenait sa teinte verte avec l’activation du phase-shift. Les câbles se désolidarisèrent du ms les uns après les autres alors qu’il déclenchait l’ouverture de la trappe permettant de sortir la machine. Lorsqu’elle fut complètement ouverte il mit brutalement les gaz et son nouveau ms prit son essor en sortant rapidement avant de fendre le ciel parfaitement bleu de cette région d’Amérique Centrale. Il avait pas mal de retard sur les autres et ne se faisait guère d’illusion sur leurs chances de survie…il s’agissait de bleus ce qui ne serait pas le cas de gens qui osaient une telle attaque sans aucun doute. Il apercevait déjà des signes de combats non loin du palais et ne voulant pas risquer sa vie inutilement il activa le mirage-colloïd de sa machine avant de disparaitre des écrans. Il se dissimula dans un coin calme en pleine ville pour analyser ce qu’il se passait : visiblement les assaillants faisaient tout pour épargner les civils ce qui n’était guère commun… il vit plusieurs ms de l’alliance se faire balayer alors qu’ils arrivaient au compte goute... il activa son communicateur sur la fréquence globale de l’alliance :

- Imbéciles ! Regroupez-vous et contentez-vous d’attaques à distance pour le moment si vous voulez survivre…

Lui-même cherchait des yeux un éventuel leader au milieu de tout ce remue ménage… bizarrement un tel affrontement le stimulait et il se sentait tout à fait opérationnel pour une fois. C’est alors qu’il vit le un ms clairement plus évolué que les autres qui massacrait des ms à grand coup de sabre.

- Alors c’est toi qui pose problème… approche mon petit.


Gino resta tranquillement tapi dans son coin attendant que son futur adversaire soit à portée pour l’agresser et il sortit sa lame longue en prévision de l’affrontement : s’il passait assez près il était mort…il ne lui restait donc plus qu’à s’en remettre au hasard pour ajouter ou non une nouvelle cible de choix à son tableau de chasse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un jugement sans fin [Combat à Panama]   Jeu 1 Avr - 20:32

Et bien, et bien, le combat avait apparement débuté, mais rien de très acharnant pour le moment. Cela vallait-il la peine qu'Heine intervienne immédiatement ? Non, cependant, il ne faut pas sous-estimer ses ennemis, c'est pourquoi il avait commencer à tirer sur les machines les plus proche de lui, ayant été alarmée que des ennemis se rapprochait. Heine prit en un instant la vie de plusieur pilote, mais ça l'amusait, il n'y a pas à dire, il n'était pad vraiment comme son original, même si ça ne dérrangeait en rien le véritable Heine de tuer pour défendre son camps. Bref, les petits hors d'oeuvre ne suffirait pas à Heine pour se combler, voilà pourquoi il avait repéré un mobile suit qui semblait déjà avoir choisit son ennemi, mais pas de chance pour lui, Heine avait un oeil sur Stellar, et il n'interviendrait que si c'était necessaire, ne voulant pas s'interposer dans un combat déjà engager entre deux pilote.

"Et bien, et bien, il semblerait que Stellar ait un ennemi plus corriace que ces stupides humains..."

Il avait le sourire aux lèvres, et continuait en même temps de détruire les petits mobile suit de l'Alliance, si personne n'interviendrait, le Providence Zaku détruirait sans doute pas mal de chose autour de lui, et oui, tel était le talent d'Heine Westenfluss, et pour le contrer, il faudrait envoyer les meilleurs hommes que possède l'armée de l'Alliance, ou même, d'autre pilote émmanant de Zaft, ou encore d'Orb, ça n'aurait qu'un effet sur le clone, l'amusement !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un jugement sans fin [Combat à Panama]   Dim 4 Avr - 11:08

[HRP: DSL pour le retard ^^' ]

Le voyage à Orb avait redonné beaucoup d'énergie et beaucoup d'espoir à Dino, pour une fois sa solitude fut moins grande qu'auparavant. Mais bon n'oublions pas son fidèle compagnon qui a toujours été là pour lui, je veux bien sur parler de sa chienne Chocolat. C'est un peu grâce à son soutient presque permanent qu'il est encore ici. Le retour vers PLANTs se déroula sans aucun problème et le jeune homme se retrouva chez lui en très peu de temps. La paix semblait encore prospérer dans ce monde sali par d'innombrables conflits. C'est ce que ce soldat croyait jusque là...
Le lendemain, la matinée était toujours aussi paisible. Les pilotes restant encore dans les bases de ZAFT devenaient de plus en plus rares malgré le nombre impressionnant d'engagés ces derniers temps. Les missions se faisant rares pour certains, rester dans un tel endroit devenait un synonyme d'ennui. Dino aussi le pensait un peu, on ne lui avait pas donné d'ordres depuis bien longtemps. Hormis les entrainement quotidiens donnés à certains pilotes voulant s'améliorer. D'un coté cela le rassurait, cela montrait au moins qu'il n'y avait plus de conflits dans le monde. A par bien sur l'apparition des Ruins qui en intrigue plus d'un par ici. En effet leurs capacité était vraiment inquiétante et leur présence assez mystérieuse....
Vêtu de son uniforme rouge Dino se baladait tranquillement dans les hangars de ZAFT jusqu'à ce qu'une voix familière retentit sur plusieurs Kilomètres.

" Tous les soldats son convoqués d'urgence dans leurs vaisseaux respectifs ! "


Par pur réflexe, le jeune homme aux cheveux noirs se précipita vers le vaisseau dans lequel il était affilié et ensuite vers la salle de briefing. Le capitaine y attendait tous le personnel qui arriva seulement en quelques minutes. L'homme vêtu d'un uniforme blanc et d'un couvre chef montrant son niveau d'autorité pris la parole devant toutes les personnes qui commencèrent à l'écouter avec attention.

" Je vais pas aller par quatre chemins, le palais de l'Alliance est attaqué par une faction inconnue. Nous avons pour ordre de venir en aide à l'Alliance terrienne au plus vite. Alors tous à vos postes nous décolerons dans une vingtaine de minutes. "

L'ordre prononcé par le capitaine fut exécuté instantanément par tous les soldats, Dino courut vers le hangars accompagné de tous les autres pilotes et mécaniciens pour préparer son MS au combat. Dans les délais désirés le vaisseau décollait et s'envola vers la terre. Arrivé à destination, on avait pu voir les premiers dégâts causés par cette bataille. On pouvait entendre les explosions de tous les gigantesques méchas et la panique causé par cette attaque surprise. *Qui étaient nos ennemis?* se demandait le jeune homme qui se posait plus d'un question. Mais ce n'était pas le moment de faire cela, il fallait d'abord renvoyer ces ennemis d'où ils sont venus et protéger tous les civils... Dans cet esprit combatif, le pilote d'élite entra dans le cockpit du Kshatriya. Alors que les méchanos finissaient encore le travail, la séquence d'initialisation fut lancée et le MS commença à prendre des couleurs avec l'activation du Phase Shift.
Une fois propulsé hors du vaisseau, le Kshatriya s'avança accompagné d'autres Mobiles Suit vers le champ de bataille. Les ennemis possédaient vraiment tous les types de mécha, venant de lAlliance à ZAFT en passant par ORB, on avait un peu de mal différencier alliés et ennemis à l'oeil nu. L'un d'entre eux attira l'attention de Dino, c'était une sorte de ZAKU modifié. D'après toutes les infos qui s'affichait à l'écran, il aurait pu croire qu'il s'agissait d'un pilote de ZAFT. Mais ce n'était pas le cas. Celui-ci tuait tous les pilotes de la planète bleue. Sans ce poser de question, Dino tira à l'aide de ses Funnels (Dragonns) vers le mécha de couleur gris, pour ensuite l'attaquer de front à l'aide de son fusil et de son sabre laser....
Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice

avatar

Féminin Age : 25
Messages : 286

MessageSujet: Re: Un jugement sans fin [Combat à Panama]   Lun 5 Avr - 19:01

-Un peu plus tôt-


Les yeux de Lacus demeuraient impassibles. Émanant d'une lueur étrangement familière, elle posa son regard sur son compagnon rond et rose.

-Que signifie tout ceci, Capitaine? demanda Lacus, de sa voix portante.

Rien ne sortit de la bouche du concerné, il restait là, à froncer les sourcils. La Coordinatrice avait dorénavant un choix à faire. Et malheureusement, il y avait pas d'autres alternatives que de faire face à cette menace qui pesait de mystère.

-Dites à vos hommes de ce préparer pour la bataille et réunissez les vaisseaux! Nous allons combattre la menace qui pèse sur la paix.

Cette parole émanait de la Reine Blanche qui n'avait rien perdu de son esprit d'antan. Se tournant vers Haro, la jeune femme lui résuma en bref ce que le duo allait accomplir, encore une fois.

-En plein coeur de la bataille-


-Capitaine, veuillez préparer les catapultes, je vous laisse le commandement des opérations, ordonna la Coordinatrice, d'une voix ferme et déterminée.

Tout cela ne lui plaisait guerre. En effet, Lacus aurait voulu participer activement à l'afrontement. Mais son statut de présidente l'empêchait de lui salir les mains. Elle regarda le batiment principal qui agrandissait de son champs de vision, au fur et à mesure que le vaisseau avançait.

-Madame la présidente, il n'est pas prudent d'être présente dans ce navire. Surtout que je ne peut pas garantir votre sécurité, dit alors le Capitaine, s'adressant directement à la coordinatrice.

-Croyez-moi, lui repondit-t'elle, j'y étais... Au coeur de la bataille.

Celui-ci ravala ses paroles, mais, le grade de Lacus était devenu si important et d'une grande aubaine, que sa perte pourrait bien être le début d'une troisième guerre.
Et ça, la jeune femme ne pouvait pas y penser. Pas maintenant, il fallait faire face. Avec un rapide sourire, elle murmura:

- Tout ira bien, Haro!

-Haro! Lacus! Lacus!

Ses paroles avaient, quelque peu, fait sourire le Capitaine. Celui-ci se détourna d'elle pour observer l'issue de la bataille qui allait commencer.

-Préparez les MS, passez en alerte rouge! ordonna-t-il à ses hommes.

Ceux à quoi, tous lui obéirent sans discuter. La Reine blanche était avec eux. De même qu'Andrew Walfield, qui se préparait à prendre place parmi les MS. La jeune femme comptait sur lui.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ruins-of-gundams.forumactif.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un jugement sans fin [Combat à Panama]   Lun 5 Avr - 19:54

[J'ai recu l'approbation de Stellar *_* et de Lacus <3, je viens donc aider mes cher compatriotes Ruins XD]

Zephka, vaisseaux Ruins en orbite autour de la Terre

Salle de repos des pilotes...

Gai:" Ahah gagné..."

Bright:" C'est incroyable.....ce type a trop de chance...O_O"

Gai:" Ehéh c'est comme ca Capitaine... "

Bright" Moue...sa sent le pas net je trouve "

" Tu en penses quoi Elijah?"

Se tournant vers son sous-lieutenant Elijah Kiel, Bright aimait a le taquiné, sachant pertinement que jouer au cartes n'était pas le grand plaisir de notre jeune pilote ex-membre de ZAFT. Il était adossé contre le mur de la salle de repos a boire son petit jus de pomme concentré. Un sourire au lèvres palpa notre Capitaine qui prenait toujours bien soin de ses pilotes et Elijah étant le troisième plus haut gradé après Esteban Nightwalker dans l'équipe. Ah ces deux là il faisait la paire lorsqu'il combattaient ensemble. Elijah démontrait lors des séance de manoeuvre d'entrainement un facilité décocnertante a manipuler les CGUE et GINN. C'est alors que soudainement l'alarme se mit a sonner.

.....C'était l'heure

Gai:" arf T_T déjà...."

Bright:" Oui...allez tous enfilés vos combinaison et direction le hangar pour le briefing de mission..."

Pendant ce temps dans la salle de contrôle du Zephka...

Spoiler:
 


Capitaine Héléna:" Transmision visuel des coordonné 58-X0-21 "

Opérateur:" Voila capitaine transmision a 100%.."

Héléna:" hum?...où en sont nos pilotes?"

Opératrice:" Le première classe Westenfluss vient d'engager le combat contre un MS de type inconnu mais d'après les scanner il s'agirait d'un Gundam de ZAFT.."

Héléna:" ZAFT ??...hum quant est-il du pilote du Wing Zero?"

Opératrice:" Il continue son avancé vers l'objectif Delta mais il semblerait qu'une dizaine de MS s'approche dans sa direction et sur les point Bêta et Zoulou..également"

Héléna:" Bien envoyé l'équipe Alpha, Charlie et Bravo sur les secteur Delta , Bêta et Zoulou.."

Opératrice:" bien recu, équipe Alpha Bravo et Charlie préparation au combat veuillez rejoindre vos MS...pour le début de largage"

Leurs combinaisons enfilé, casque a la main, voila l'équipe Alpha qui sortait des vestiaire pour accéder au hangar où se trouvaient leur mobile suit, et comme a son habitude Hayato écoutait l'une des chanson de Meer Campbell, dans ses écouteurs, il chantonnait tout en avancant, c'était devenu une habitude pour l'équipe Alpha , a force cette chanson du titre d'Emotion était devenu un peu comme leur hymne de courage. Elijah soupira il devait déjà supporté Esteban qui avait plus que des vue sur fille , enfin c'était plutot sur lacus enfin peu importe. Chaque fois qu'il la voyait passée, il ne pouvait détacher sonr egard d'elle et personnelement Elijah ne comprennait vraiment pas pourquoi.

Elijah:" Encore elle...décidément elle a va me pourir l'atmosphère jusqu'a la fin avec ses chansonette..T_T"

Hayato:" tataaa dada...éhéh...tu devrais le mettre dans ton CGUE ,El sa te boosterait je t'assure "

Elijah:" hum...pfff je vais pas parasité mes communicateurs "

Gai:" Ahaha allez on sait que tu es fan d'elle....son corps, ses cheveux, ses yeux, sa voix tout "

Posant son coude sur l'épaule de notre cher Elijah Gai aiamit toujours a le taquiner sur Meer, sachant qu'il ne supportait pas ses chansons, mais bon toute l'équipe Alpha en était fan.

Elijah:" Hein...pfff..."

Hayato:" aaahh elle chante trop bien *_*..."

Bright:" Allez les enfants...c'est partit..."

Nos 4 courageux pilotes de l'équipe Alpha arrivèrent alros dans le hangar pour rejoindre leur MS respectifs. Elijah avanca dans le hangar en flottant, la gravité étant moindre permettait de le faire, il arriva devant le cockpit de son Cgue au couleur bleu marine, un léger sourire s'afficha lorsqu'il leva sa tête vers la tête de son MS, il ressemblait tellement au GINN qu'il pilotait lorsqu'il était chez ZAFT. A cet instant quelque brides de flash vinrent alors traverser son esprit farouche, des lumières vertes et bleu, l'Archangel.... Voila ses derniers souvenirs...

Secouant la tête frêlement Elijah, monta a bord de son Cgue. Les quatres MS de l'équipe Alpha se positionèrent dans uen capsule qui se referma sur eux. Cette capsule de catapultage allait les envoyer sur Terre afin de pouvoir traverser la couche atmosphérique qui aurait détruit l'alliage des MS puisqu'il n'était pas en Gundalium.

Spoiler:
 


Largage terminé..descente vers l'objectif Delta X0-21 , décelération a mach 4....retro-propulseur engagé...pression en baisse...

Pénétration dans l'atmosphère Terrestre dans X- 7....6..5..4....2..1...début programation des paramètre aérosol déprésurisation...

Spoiler:
 


Bright:" Bien ici Alpha leader début de l'activation du système de combat...entrée des coordonnées de l'objectif Delta X0-21 durée approximative vers l'objectif dans X-5 minutes..."

"Décelération a mach 2.0.....altitude bon...fin des turbulances, décrochage de la capsule dans 3..2..1.....décrochage"

La capsules se mit soudainement a se détacher en plsuieur blocs, dévoilant 4 mobile suit dont le symbole RUINS arborait fièrement celui de la 101 éme escadron tactique de RUINS.

Bright:" Alpha 1 engagement...pour RUINS"

Hayato:" Alpha 3 engagement....pour RUINS"

Gai:" Alpha 2 engagement....Pour RUINS"

Spoiler:
 

Elijah:" Alpha 4 engagement....Pour RUINS"

_________________________________________________

Alors que Stellar et Heine étaient déjà en plein combat, contre deux GUNDAMS un ressemblait a un N dagger N quant a l'autre il semblait ne pas entrer dans la listes des MS répértoriés. L'équipe Bravo avait atteint le point Zoulou et venait d'engager le combat avec les forces Terriènes. L'équipe Charlie arrivait sous peu a l'objectif Bêta. Et enfin l'équipe Alpha dont faisait partie Elijah Kiel Sous-Lieutenant chez Ruins le point Delta ou se trouvait Heine lui offrant un soutient, une rafale de tirs se précipita donc en direction de Dino.

Les 4 Cgue attérirent auprès d'Heine ripostant avec efficasité contre les Ms enemis de l'alliance et de ZAFT qui venaient de prendre part au combat.

Capitaine Bright: " Formation de combat G82..."

Hayato:" bien recu capitaine.."

Elijah:" hum...objectif localisé "

Soudain dans les comlink de ses 4 MS une chanson se mit a fredonner sans pour autant perturber le système communication puisqu'il s'agissait d'un autre canal.

Gai:" ahah...avec ca on ne peut pas perdre...c'est certain...éhéh..."

Capitaine Bright:" éhéh allez les enfants, on terminent le boulot..."

hayato:" Oue terriblee...allez on va les déconcentré un peu haut-parleur...yeahhh"

Elijah:" ...oh non pas encore...X_X..."

* j'ai déjà assez avec Esteban....qu'est-ce qu'il ont tous avec cette fille...T_T*

Soudain chacun des 4 MS semblaient émaner une musique de Meer Campbell, plutot étrange en plein champ de bataille ne croyez-vous pas?? Oui enfin c'était pas l'avis de l'équipe Alpha et de ses fans inconditionnels de Meer.




Elijah sortit son épée laser lourde et activa son faisceau thermique pour trancher un Ms en deux, cependant son ivresse du combat changea du tout au tout lorsqu'il ecrasa sans remord une voiture transportant des civils. Tirant plusieur valse de tirs en direction des MS il n'hésitait pas a tuer des civils...

Elijah:" ....Objectif atteint a 12%...."

elijah ex-membre de ZAFT présumé mort au combat il y a 1 an, avait subit un lavage de cerveau mais il semblerait que son sens du combat et sa frodieur implacable au combat ne se soit pas éteinte.

Créant un véritable massacre au seind es civil comme militaire, il n'hésita pas a chargé son canon vulcain pour tirer sur trois Ms se présentant à lui. La formation en G82 permettait de se protéger de l'arrière par son partenaire.
Revenir en haut Aller en bas
Meer Campbell
★ Alliance Terrienne ★
★ Alliance Terrienne ★
avatar

Féminin Age : 27
Messages : 87

MessageSujet: Re: Un jugement sans fin [Combat à Panama]   Mar 6 Avr - 0:11

La terre tremblait. Le combat avait à présent débuté et les cris des habitants en reflétaient le côté monstrueux de la chose. Eux qui avaient tellement désiré vivre de nouveau en paix, voila qu'un groupe terroriste détruisait tout ce qu'ils avaient mit tant de temps à reconstruire. C'était injuste. Quel injustice! Voila ce que se répétait inlassablement la population apeurée. Comment se donnait il le droit de souiller le sol des naturels? Eux qui ne pouvait que être coordinateur vu leur niveau de combat! Saleté de coordinateur!

Stellar et Heine était les seuls pour le moment sur le champ de bataille, et l'intervention des Plant's n'avait pas encore eu le temps de prouver au monde entier que les coordinateurs n'y étaient pour rien. C'était donc le moment d'agir, et vite! Non loin, l'armée de Terre attendait les ordres de leur chef pour intervenir. Prêt à passer à l'action, elle faisait tout de même preuve de patience et regardait passivement le paysage s'emplir de fumée. Meer se trouvait en face. Dos à cette armée ne comptant pas plus de 20 soldates, elle réfléchissait au plan établit par Ruins. Quelque chose la tracassait.

Fière de ses capacités aux combats, une armée la gênait plus qu'autre chose. Sa pensée se tourna sur celui qui avait proposé cette idée. Inconnu bien entendu! Peut être la peur des représailles, qui sait? Qu'importe le coupable à présent. Ruins avait accueillit cette proposition favorablement, elle ne pouvait que s'y soumettre. Habillée d'une tenue assez légère, Meer s'était au mieux préparée. La jupe d'un noir profond avec ce juste corps de la même couleur lui donnait fière allure. Ses deux armes à feu attachées à ses cuisses par des maintiens en cuir lui donnait un style amazone accentué par les taches de sang sur sa peau. Le combat avait en effet déjà commencé pour elle et ses soldats de sexe féminin. Abattre de simple gardiens de la paix ne s'était pas révélé être d'une grande difficulté, même un jeu, apprécié par la totalité de son armée. Qui avait dit que les femmes étaient toutes sujettes à la vertu? L'une des femmes se présenta à elle, lui fournissant une cape d'un ton lui aussi noir. Elle avait raison. Ses cheveux roses ne lui donneraient pas avantage quand elle devrait envahir le palais... De plus, mieux valait garder l'effet de surprise...

Aussi étonnant que cela soit, Meer en avait contre l'alliance. Non pas par les crimes que celle ci avait causé, non. Mais par la façon dont il l'avait traitée elle! En effet, quelques semaines après sa création, Meer fut demandée par l'alliance. Ne connaissant pas les véritables intentions des Ruins, les dirigeants terriens ne furent pas surprit lorsqu'ils la virent deux jours après la commande. Pourquoi l'avoir demandée? La question était simple. Une Lacus sur Terre n'était pas de trop pour calmer les esprits les plus troublés. Ayant comprit depuis le début qu'elle ne serait qu'objet pour eux, elle ne s'était pas dévouée à eux. Juste le minimum pour qu'il ne se doute de rien... Et elle avait réussit. Jamais elle n'avait créé le doute autour d'elle! Comme lui faisait remarquer l'une de ses coéquipières, le temps était venu d'attaquer. Le haro, qui tranquillement s'était positionné au pieds de la traitresse envoya le message aux pilotes des Ruins. A partir de maintenant, les attaques devraient se faire à plus de 500 mètres du palais, pour éviter à elle ainsi qu'à ses camarades de se faire tuer par un tirs ennemis ou même alliés!

A pas de course, les revolvers préalablement chargés en main, les soldates s'avançaient en direction du palais. Sa concentration aurait put être maximale si elle n'avait pas entendu au loin une mélodie qu'elle détestait particulièrement. Qui avait osé? Ne pouvant s'arrêter pour repérer la source de ce trouble plus que néfaste pour sa fierté, Meer continua sa route. Une fois sur les lieux, elle remarqua que les civils accomplissaient leur travail à merveille. Celui de bouclier humain.

Les portes, comme la jeune femme s'y était attendue, étaient closes. Il fallait les détruire pour s'immiscer dans le palais. Fixant Haro, la petite boule mécanique comprit que c'était à lui de débuter les hostilités terrestres. Lançant la grenade destinée à cette porte résistante, tous s'éloignèrent. Un bruit raisonna à travers le champs de bataille. Meer, s'étant cachée avec ses compagnons non loin du palais, s'avancèrent avec assurance et vitesse pour entrer dans le bâtiment... Les pilotes avaient à présent pour mission de protéger le palais, même si des vies devaient être sacrifiées. Car le palais représentait plus qu'un simple bâtiment, il représentait l'exécutif fort de l'alliance! Un pouvoir que Meer aurait bientôt entre ses mains!

Soudain, une ombre s'abattit sur la ville. Levant les yeux aux ciels, les Ruins remarquèrent que Zaft était arrivé pour venir en aide aux naturels.

"Ainsi Lacus se joint à nous... Intéressant..." Prononça Meer sur un ton de défit. "Femmes, nous allons montrer à Zaft ce dont est capable les Ruins!"

"Oui!"
prononcèrent elles toutes en chœur avant d'atteindre l'entrée du palais.


•~ Je n'ai qu'un but... Protéger les Hommes du doute et du mal qu'il engendre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un jugement sans fin [Combat à Panama]   Mar 6 Avr - 21:42

[Il faudra que je pense à me faire pardonner pour le retard... Alala... Incorrigible...]

La navette d'Alex avait calmement aterri à Orb. Traversant les innombrables couloirs, il arriva enfin à l'endroit où on recevait les voyageurs, cherchant du regard une pancarte avec inscrit son nom dessus. Au bout de dix minutes, il dut s'y résoudre : personne ne l'attendait. Avec l'aide de renseignements collectés auprès des passants, il finit par arriver à la base la plus proche. Là, il dévoila son identité et son grade.
Presque aussitôt, on l'introduisit au responsable de la base et toutes les autres papersses administratives. Enfin, sur la demande du garçon, on le fit entrer dans un hangar :


- Il vous a précédé sur Orb.

- Mon Blitz II !


Il était là, dans toute sa splendeur, avec sa robe noire. Alex ne put résister et monta prendre les commandes : il s'était bien entraîné avec des simulateurs confectionnés par Asran. Mais là, il ne faisait qu'un passage de rconnaissance, histoire de retrouver les commandes : il les actionna dans le vide.

- Eh, là-dedans : tu veux sortir le dérouiller ? On t'ouvre la porte.

- Ok, merci ! Je me change, j'arrive.


Quelques minutes plus tard, Alex se retrouvait en habits de pilote, les gants crispés sur les manettes.

Et il décolla.

Il s'amusa comme un gamin à voler, toubillonner dans les airs au dessus d'Orb. Orb ? mais ce n'était pas loin d'ici que, d'après Asran...
Il se dirigea vers l'île qu'on appelait Onogoro....
Il n'y avait plus aucune trace du Blitz ou même d'une quelconque explosion... mais il sentait bien là la présence de l'âme de son frère. Il se posa doucement et ouvrit la cabine ; l'atmosphère terrienne était bien différente de celle des PLANTs... il ressortit la photo que sa soeur lui avait donné et se força à imaginer Nicol, là, entre eux deux...


Il fut coupé dans ses rêves par un appel :


- Alex Amarfi ! Vous devez intervenir à Panama ! Et vite !!

- Comment ?


D'un coup d'oeil vers l'est, il comprit avec horreur qu'une autre bataille se préparait.
Il reprit résolument les manettes de son Blitz II et s'élança vers Panama.

Quand il revint, les MS de Ruins avaient déjà lancé l'attaque. Arrivant par le haut, il allait se lancer dans la bataille lorsqu'il reçut des informations de dernière minute :


- Ils ne s'attaquent pas aux habitations, leur cible semble être le palais présidentiel.

*Le palais... Bon sang... ils ont un plan tout fait... F*ck !*

Une équipe de Cgue semblait bien se débrouiler... un peu trop bien aux yeux d'Alex qui fondit sur eux comme un éclair.

- C'est parti !


Dernière édition par Alex Amarfi le Mer 7 Avr - 9:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un jugement sans fin [Combat à Panama]   Mar 6 Avr - 22:36

La réalité avait sombré sous une maeltsria d'éclairs supersoniques, de tirs de Gatling Gun entrecroisés et d'explosions énergétiques. Autour de vous la souffrance était omniprésente, et c'était avec des yeux mourants que vous regardiez, par-delà le hublots de transparacier de votre navette de sauvetage, les dernier vestiges d'une bataille stellaire qui allait hanter votre coeur pour le restant de vos jour...l'étreinte de Callisto vous empêchait de vous lever de votre sièges...vos prunelles d'enfant ne pouvaient qu'observer avec un mélange d'horreur et de fascination le spectacle chaotique qui se profilait sous vos yeux...et étrangement vous paraissiez plutôt calme...
...tétanisé était un mot plus juste...
...en réalité vous creviez de trouille, vous et les deux-cent-quarante-huit autres passagers qui avait du quitter Martius City en vitesse.


"...ça va aller mon coeur, tu verras...tout va rentrer dans l'ordre..."

Vous murmurait votre mère.

"...papa va revenir."

Esteban : "Pa...pa."

Peinez-vous à articuler, tandis que vous yeux étaient toujours rivés sur la verrière.

"Oui...c'est cela. Papa va revenir. Il revient toujours..."

Vous n'aviez pas remarquer les larmes sur son beau visage d'opaline...

*Papa va revenir.*

--------------------

Esteban se redressa d'un bond, dans son lit, hoquetant, les yeux grands ouverts sur les ténèbres d'un autre monde...

*Papa va revenir...*

Les mots de son cauchemar retentissaient encore dans sa tête...l'aveuglant...lui masquant les contour de cette cabine envahit par l'obscurité, le rendant sourd au monde en dehors du bruit de marteau-pilon de son coeur.
Sa main de chair trouva les draps de son lit, froissés, trempés de sueur, enroulés autour de sa taille. Des draps qui ne lui étaient pas familiers...et il se rappela enfin où il était...
...dans les quartier privé d'un jeune lieutenant au service de RUINS. Un garçon de dix-sept ans qui, exténué par le manque de sommeil qu'il avait eux ces dernier temps...par le nombres d'heures incalculable passé dans un cockpit d'entrainement...par les après-midi épuisantes à rédiger les dernier comptes rendus de mission devant un poste d'ordinateur, avait décidé de s'octroyer un peu de repos...juste pour souffler un peu...
...juste un peu...
...il était retourné dix ans en arrière. Une nouvelle fois.
Une fois de trop.

Il se détourna, enfouit son visage dans ses mains et soupira longuement.

Dans un silence si parfait qu'il entendait la vibration des éléctrodrivers de sa main mécanique, il écarta les draps et se leva.
Un silence parfait...
...ou presque


Esteban : "Qu'est-ce que...?"

Murmura-t-il alors qu'il resserrait la boucle de sa ceinture autour de son buste sculpté...
...un bruit qu'il n'aurait pas soupçonné depuis tout à l'heure raisonnait en un tintement sourd...un tintement lointain, presque guturale qui cognait contre le blindage interne du super-vaisseau de combat en orbite autour de la Terre. Un tintement qui ressemblait étrangement...

...au signal d'alarme d'urgence ?


--------------------

Le vaisseau était en émois...

De jeune recrus en Normal Suit filaient à travers les couloirs de cortosis bondés...des ordres étaient hurlés à travers les intercoms et presque tous le personnel de pilotage s'était rué, quasiment en même temps, vers la salle de commandes. La situations était parfois assez...cocasse. On se bousculait, on se chamaillait et on paniquait...à croire que la seul personne encore tranquille ou qui ne semblait visiblement pas concerné par toute cette agitation n'était autre que...vous : Esteban Nightwalker...
...enfin...
...plus pour longtemps.

Chassant une mèche "aile de corbeaux" de son minois de sauvageon, le jeune pilote jeta un regard curieux en direction d'un véritable troupeau de novice en train de se disputer l'entrée du turbo-élévateur qui les emmènerait directement jusqu'au hangar à Mobile Suit.
Esteban fut sur le point d'aller à leur rencontre lorsqu'une voix familière l'apostropha dans son dos...


Chef de pont : "Nightwalker ! Bon sang mais qu'est ce que vous f**tez ?!"

Esteban : "...??..."

Chef de pont : "Cela fait plus d'une demi-heure que le Prophecy stationne en stand-bye sur la barge principale !"

Esteban l'observa un instant, comme s'il n'était pas sur de le reconnaître...un calme insupportable s'était peint sur la nacre ciselé de son visage d'archange sombre...

...il haussa les épaules.


Esteban : "Pardonnez-moi mon Commandant, mais je n'ai reçus aucune affectation durant ces deux dernière heures...détail qui en passant serait plutôt anodin étant donné que j'étais en permission..."

L'autre lui jeta un regard noir.

Esteban : "...jusqu'à maintenant, il semblerait."

Chef de pont : "Nous avons reçus une transmission de Meer Campbell."

Le coeur d'Esteban fit un bond dans sa poitrine.
Meer Campbell...? Sa déesse...?


Chef de pont : "RUINS a reçus ordre d'attaquer Panama..."

Esteban : "...je vois."

Chef de pont : "...et c'est sur vous que Durandal comptait pour...tester les dernières options ajoutées au ZGMF-X58A Prophecy."

Ses iris d'un bleu arctique scintillèrent telles deux perles d'adamantium, et un sourire sinistre ourla ses lèvres pâles.

Esteban : "Ah... "

Un sourire qui ne passa d'ailleurs pas inaperçus aux yeux de son supérieure.

Chef de pont : "Mais je vous averti tout de suite. PAS d'excès de zèle, vous comprenez Nightwalker - regardez-moi quand je vous parle - je SAIS ce que vous étiez au sein de ZAFT. J'ai eut vent de vos exploits mais n'oubliez jamais...

...ici les choses sont différentes."


Esteban : "Rassurez-vous, je ne tenterais rien qui ne soit...disons...au-delà de mes capacités, mon Commandant."

Chef de pont : "..."

Esteban : "Au passage, vous avez des nouvelles du Caporal deuxième classe Elijah Kiel...?"

Chef de pont : "Le Caporal Kiel est déjà sur place."

Esteban : "Hmm..."

Ce fut comme si un tir de turbolaser vous avait transpercé de tout part.

Esteban : "..."

Elijah ne vous avait pas attendu...Il ne vous avait PAS...attendu ?

Esteban : "Donnez-moi dix minutes."

Chef de pont : "Vous en avez cinq."

Esteban : "Cela sera amplement suffisant."

Murmura-t-il sur un ton de défit en s'éloignant sous le regard courroucé du Commandant.

--------------------

Tandis qu'une nébuleuse de tir laser, d'explosions soniques et de décharges Vulcan embrasait les cieux de Panama, la silhouette élégante d'un Mobile Suit se propulse à une vitesse inouïe à travers la nuit éternelle de l'espace infinit...laissant derrière elle l'ombre rémanente d'un gigantesque vaisseau de guerre, loin...très loin au-dessus du centre gravifique de la planète. Moulé dans sa combinaison de vol, le jeune pilote garde ses prunelles océaniques fixées sur un point situé au-delà du visible...

...son coeur était une véritable fournaise nucléaire...

...mais son doux visage d'albâtre restait aussi calme qu'un bloque de marbre pure.
Préparé à la bataille qui allait suivre, Esteban Nightwalker avait enfermée la moindre de ses faiblesse dans un petit coffre de Gundalium verrouillé à double tour.
N'y subsistait que des souvenirs de mort et de douleur...des souvenirs de perte et de visages souriants, le visage de sa mère...le visage de Genesis Nightwalker qui le fixait avec amour tandis que sa voix lui murmurait pour la dernière fois "Je reviendrais, Esteban...je te le promet."

Ces souvenirs d'amour transcendant résonnent en lui comme un échos...

...et alimentent le brasier qu'il a dans le coeur. Cette énergie brut qui avait agit comme un carburant sur lui...qui lui avait servit de moteur à travers les guerre qu'il avait vécu...et avait fait de lui l'homme qu'il avait besoin d'être. Peut être qu'en temps normale, il aurait réussit à brider toute cette rage qu'il avait en lui. Mais dans la situation actuelle...

...mieux valait ne pas y penser...



La silhouette élégante du Prophecy creva la surface bleuté du ciel de Panama, et plongea comme une lance de feu bleue à travers la masse tournoyante d'armures mobiles qui butinaient en groupe dans ce spectacle de désolation brut.

De ses Beam Saber étincelants, il se mit à décimer les Strike Dagger sur son passage...pratiquant des entailles diagonales dans leurs carapaces polies...mettant en pièce leur blaster...entravant leur course en détournant les tir vers leurs réacteurs subluminiques. Laissant passer aussi peu de décharges que possible...

...ses ennemis ployaient sur le côté...presque comme s'ils se rendaient...avant de disparaitre dans les profondeur de la cité en pleine effervescence.
Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice

avatar

Féminin Age : 25
Messages : 286

MessageSujet: Re: Un jugement sans fin [Combat à Panama]   Jeu 8 Avr - 23:26

Je clos!

Voici la liste des participants dans l'ordre:
(en vert:RUINS, Bleu: Alliance terrienne, Rouge: Zaft)

-Stellar Loussier
-Gino Weinberg
-Heine Westenfluss
-Dino Evans
-Lacus Clyne
-Elijah Kiel
-Meer Campbell
-Alex Amarfi
-Esteban Nightwalker

Chaque participants dispose d'un délai de 24h de réponse. Si celui-ci ne répond pas, il est automatiquement supprimé du tour, jusqu'au prochain.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ruins-of-gundams.forumactif.com
Gilbert Durandal

avatar

Féminin Age : 27
Messages : 105

MessageSujet: Re: Un jugement sans fin [Combat à Panama]   Sam 10 Avr - 0:11

Alors c'était cela la bataille qui allait mettre Ruins au pouvoir? Stellar s'était pourtant attendue à voir de nombreux soldats compétents, et pour le moment, elle n'en voyait aucun! Elle n'aurait donc pas besoin de la déesse de la guerre pour gagner ce combat! Non loin, Heine venait d'arriver, suivi peu de temps après par Elijah ainsi que Esteban. L'equipe était au complet à présent pour détruire la république qui s'était créée à l'alliance. Une destruction qui allait mener à la monarchie la plus totale avec pour unique dirigeant...
Quelle était cette sensation? Elle se sentait observée, mais par qui? Regardant de tous les côtés, elle ne voyait que des ennemis se faire écraser un par un. Un ennemi était il en mirage colloïde? La spécialité de l'alliance, c'était bien connu! Ainsi un futur combattant potentiel utilisait une arme de lache? Intéressant? Pour se donner une chance face à cet ennemi potentiel, Stellar arrêta ses attaques pour s'élever haut dans le ciel. Ainsi, elle n'aurait pas d'autres ennemis mais un et unique. Si elle ne se trompait pas, bien entendu. Tandis qu'elle regardait de tous les côtés pour ne serait ce que ressentir une présence, un chaos se produisait en bas.

En effet, un homme n'avait pas respecté les règles que lui avaient imposé Ruins. Elijah était en train de tout détruire et mettait la vie en danger de ses coéquipiers! Si il continuait comme il avait commencé, Stellar ainsi que les autres membres de Ruins allaient devoir le descendre. Pas de pitié pour les traites et ceux voulant faire leur propre loi! Cependant, ce n'était pas le moment pour elle de réfléchir à cela. Si il devait être puni, Meer s'en chargerait volontiers!

"Allez, je sais que tu es là, tout proche... Stellar t'attend!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un jugement sans fin [Combat à Panama]   Sam 10 Avr - 1:56

Gino ne comprenait plus rien à ce qui se déroulait sous ses yeux. Des ms arrivaient de tous les côtés, il en venait même de l’espace par largage de pods : probablement des soutiens pour les assaillants à n’en pas douter. Il arrivait aussi des ms de type ZAFT et il ne savait pas quoi en penser…ms volés ? ZAFT était-il l’ennemi une nouvelle fois ? Dans ce cas tout était plus simple : il s’agissait juste d’une énième traitrise de coordinateur et cela ne le dérangeait pas vraiment de reprendre le conflit où il s’était arrêté après la bataille du Requiem. Il restait néanmoins focalisé sur sa cible pendant que les Dagger et Windam de l’alliance tombaient comme des mouches décidemment bien mal organisé et il avait lui-même renoncé à essayé d’y changer quelque chose. Il se crispa sur ses commandes et un filet de sueur glissa dans son dos alors que les ms coordinateurs attaquaient des Windam …. Mais lesquels bordel ? Il était incapable de faire la différence pour le moment… Reportant son regard sur sa cible il poussa un juron en notant qu’elle avait cessé d’avancer en combattant et s’élevait au dessus de l’affrontement.

- Je n’ai pas de chance aujourd’hui… se pourrait-il que ? Non c’est complètement stupide de penser cela.

En effet il n’avait connu que quelques personnes capable de sentir un ms même sous mirage et la probabilité qu’il s’agisse de l’une d’entre elle était totalement négligeable, il s’agissait juste d’un coup de chance. Il sortit donc de sa cachette et se mit en chasse lentement et en prenant soin de ne pas être touché par des tirs perdus… Dans son champ de vision il vit alors un ms de ZAFT croiser le fer avec un des assaillants du palais : ainsi ces idiots de coordinateurs essayaient de les aider. Il devait avouer que cela l’arrangeait : s’ils pouvaient lui servir de bouclier c’était tout simplement parfait. Il préféra néanmoins prévenir les débris qui lui servaient d’alliés :

- Aux forces de l’alliance : ZAFT n’est pas notre cible, je répète : ZAFT n’est pas notre cible….Enfin pour le moment. Ajouta-t-il pour lui-même.

Cette fois il était assez près du ms pour l’attaquer par surprise et il lança son harpon à griffes à l’assaut de celui-ci…

Mirage-Colloïd désactivé.
Phase-Shift Actif.


Le Dagger reprit ses couleurs vertes au beau milieu du combat et Gino essaya diverse fréquences pour rentrer en contact avec son adversaire tout en ne relâchant pas son attention.

- Qui es-tu donc pour oser venir attaquer ainsi l’alliance et surtout pour me déranger !

Il dégaina sa lame courte près à en découdre …s’il ne devait en détruire qu’un aujourd’hui cela serait celui-là foi de Gino.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un jugement sans fin [Combat à Panama]   Dim 11 Avr - 13:49

Heine en avait asser d'éliminé ces stupides mobile suit de masse, ces combat ne l'amusait pas du tout, et c'était bien trop simple. Heine jetta un bref coup d'oeil du coté de Stellar, apparement ça avait l'air plus amusant. Par après, de nouveau pilote de Ruins arrivaient, et ça, c'est ce qu'il fallait pour accomplir à bien cette mission. Mais alors qu'il était toujours très occuper à éliminé des cibles facile, des tirs étaient détecté par le Providence Zaku, et ça ressemblait étrange à un système Dragoon. Heine se protégea à l'aide de ses bouclier et évitait également certains tirs, ce qui n'eut pas grand effet sur lui, il faudrait trouver autre chose pour arriver à endomager sa machine. Un ennemi interessant venait de le provoquer, et il se devait d'y répondre maintenant. Ce même ennemi fonçait vers lui armé d'un sabre et d'un fusil, quel inconscient, les pods du système dragoon venait de se diriger vers lui, et le Providence Zaku ouvrit le feu, laissant s'échapper pas mal de rayon laser, tandis que Heine se reculait, il l'affronterait bien entendu au sabre, mais il voulait d'abord voir le temps de réaction de ce pilote.

*Et bien, peut-être ce combat va-t-il m'amuser...*

Il se tenait près par la suite à répondre à tout autre offensive ennemie, dorénavant, il avait choisit son ennemi, et personne ne viendrait les interrompres, sauf peut-être du coté ennemi, mais ça, il n'aurait pas de problème de le géré comme il se doit. Bref, sans plus attendre, il ouvrit une seconde fois le feu mais cette fois avec un canon laser, parce que s'il pouvait détruire cet ennemi de cet façon, alors le combat aura été très bref, tandis que si l'ennemi parvient à trouver une parade, le combat deviendrait vraiment très interessant aux yeux d'Heine Westenfluss !

*Montre moi ton talent...*

Analyser l'ennemi avant de devenir sérieux, voilà une façon de faire très spécial non ? Mais cette façon de faire pourrait bien amener une victoire plus simple, ou bien une défaite très rapide, cela dépend un peu de quel genre de pilote on a en face de soi. Bref, dans son cockpit, le jeune homme souriait, et attendait tranquillement les réactions de son adversaire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un jugement sans fin [Combat à Panama]   Dim 11 Avr - 15:49

Le chaos le plus total régnait sur le champ de battaille. Des MS ou vaisseau sortaient de tous les cotés, que ce soient des renforts ou des ennemis. On ne savait plus qui attaquer et qui défendre, en effet les assaillants possédaient des méchas venant de tous les pays. Du Zaku au Gundams, les ennemis possédaient tous types de mobiles suit. Ce qui apportait la confusion dans ce bain de sang. De nombreux alliés tombaient dans le vide après avoir été battu par l'un des agresseurs de cette ville. Heureusement les renforts de ZAFT et de l'alliance vinrent épauler le reste des soldats qui défendaient leur pays. Dino était arrivé avec plusieurs coéquipiers sur la ville qui s'était transformé en une gigantesque zone de combat. C'est dans ce bordel monstre que Dino repéra un ennemi différent des autres. Il était plus fort, écrasait tous ceux qui croisaient son chemin sans aucune pitié. Ne voulant pas voir d'autres pilotes se faire tuer, Dino tira sur le ZAKU qui contra ses tirs instantanément et contre attaqua. En foncant vers lui, le Kshatriya esquiva les salves envoyées par son adversaire et le tir du canon. Il en fallait plus pour toucher Dino qui avait l'air plus rapide que son adversaire.

* C'est pas comme ca que tu m'auras... *

Se raprochant très vite de son ennemi, Dino dégaina son deuxième sabre laser et s'apprêta à donner deux coup d'une grande violence. Son adversaire était vraiment très fort, même s'il se contentait de reculer. Il fallait donc vite en finir avec lui avant de perdre le combat. User de la vitesse est une bonne stratégie mais la prudence est d'ordre dans ce cas, Dino en était vraiment conscient. IL essayait d'analyser la façon de combattre de son adversaire, afin de profiter de la moindre faiblesse. Dans son cockpit , le jeune pilote de ZAFT fixait son ennemi d'un air sérieux. Cherchant la moindre faille dans sa manière de combattre. Dino voulait lui mettre la pression afin de l'éliminer rapidement, et éviter d'autres pertes trop faciles.
Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice

avatar

Féminin Age : 25
Messages : 286

MessageSujet: Re: Un jugement sans fin [Combat à Panama]   Lun 12 Avr - 22:22

Encore...Pour la troisième fois, l'histoire se répétait. Il n'y avait donc, aucun moyen d'arrêter l'envie de guerre de la mémoire des hommes? Lacus croyait au plus profond d'elle-même que les souffrances subies lors des batailles allaient marquer l'homme de sa propre bêtise.

-Entrez en contact avec les PLANTS et le dirigeant de l'Alliance terrestre. Nous ne gagnerons jamais la bataille de façon si désordonnée...

Elle soupira de tristesse.

-Cela ne cessera donc jamais...

Aucune réponse ne se fit de la part des alliés terriens. La surprise et la peur gagnait l'esprit des soldats dans le vaisseau où se trouvait Lacus.

-Bon, il n'y a pas le choix...Il faut s'y rendre sur place! Dites à un de vos pilotes de venir me chercher, j'irais moi-même!

*Et puis, il faut que j'éclaircisse cette histoire...*

[HRP: Désolée pour ce post pourri mais je suis en vac]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ruins-of-gundams.forumactif.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un jugement sans fin [Combat à Panama]   Sam 17 Avr - 22:07

Les Cgues lui avaient faussé compagnie.

*Lâches... ça attaque et ça ne fait même pas face à l'ennemi...*

Le Blitz II venait juste de sortir du hangar et à part les figures de voltige, Alex ne le maîtrisait pas tant que ça. Il hasardait parfois un peu pour trouver les commandes de combat.

*Ok, ça c'est pour tirer... Viser... c'est comme ça... le sabre... est ici... Ah mais zut ! J'ai pas mon pack... pas de faux... Bon, ben...*

"Tant pis !"

Le véritable problème était - nous l'avons dit - les commandes mais aussi et surtout de distinguer alliés et ennemis. Il partait du principe que celui qui lui tirait dessus était dans le camp adverse et de ce fait, ne tirait qu'en ripostant. Il semblait en effet que les adverszaires, eux, n'avaient aucun problème pour le caser dans le viseur !
Revenir en haut Aller en bas
Gilbert Durandal

avatar

Féminin Age : 27
Messages : 105

MessageSujet: Re: Un jugement sans fin [Combat à Panama]   Dim 18 Avr - 20:24

- Qui es-tu donc pour oser venir attaquer ainsi l’alliance et surtout pour me déranger !

Ainsi l'ennemi avait enfin décidé à enlever ce mirage ridicule qui représentait à la perfection la lâcheté dont l'alliance faisait preuve. Intéressant. Sentant ses sens fuser en elle, Stellar savait que ce ne serait pas elle d'en découdre. Ainsi la déesse de la guerre avait choisi un ennemi qu'elle jugeait à sa valeur? Amusant quant on savait que l'ennemi n'avait pas l'air si redoutable qu'il souhaitait l'être. Les deux sabres laser en main, la nouvelle présence attendait un sourire en coin l'attaque du pauvre pilote armé d'une larme courte.

"Je me prénomme Stellar Loussier pauvre insolent, mais dénomme moi Dieu, je trouve que cela amoindrira ta honteuse défaite face à moi!"

La douce et gentille Stellar avait laissé place à une monstruosité provenant tout droit des enfers. Arrogante, et fière, cette femme aimait regarder les individus de haut tel de pauvre détritus qui ne méritait pas l'appellation "d'esclave". Ce pilote allait il la ramener à la raison? Elle en doutait sincèrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice

avatar

Féminin Age : 25
Messages : 286

MessageSujet: Re: Un jugement sans fin [Combat à Panama]   Dim 18 Avr - 22:16

Euh Elijah, tu n'est pas censé repondre.
Etant donné que tu n'a pas repondu, tu devra attendre ton prochain tour, et c'est donc après moi que tu devra le faire. Je te conseille d'editer ton post et de le sauvegardé jusqu'à ton tour afin que je puisse le supprimer.

Post supprimé => envoi du contenu de ton post par mp


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ruins-of-gundams.forumactif.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un jugement sans fin [Combat à Panama]   Lun 19 Avr - 0:02

Son adversaire évita sans problème ses griffes qu’il fit rapidement revenir à lui sans laisser le temps à son opposant pour qu’il en tranche le câble. Il faisait preuve d’une maestria tout à fait remarquable et même un peu effrayant pour un pilote aussi expérimenté que lui. Il remarqua que son adversaire l’attendait plutôt que passer à l’attaque sûr de sa force et un mince filet de suer coula entre ses omoplates…devait-il l’attaquer brutalement ? Le maintenir à distance ? Fuir ? En attendant lentement les renforts de Windam s’étaient regroupés dans un bout de forêt et faisaient feu de tout bois retenant de manière efficace les ennemis…si cela continuait ils pourraient créer une tête de pont suffisant pour tenter une contre attaque grâce à ces imbéciles de ZAFT qui allaient encaisser une bonne partie de l’attaque grand bien leur en fasse.

- C’est bien les gars…. Continuez comme cela et nous aurons une chance de les repousser…

Si seulement le combat avait été plus clair ils auraient pu avoir un tir de soutient depuis la flotte stationnée dans le port mais ils risquaient de raser la ville au passage et cela ne serait pas accepté en haut lieu… Il envoya un bref message à sa propre base :

- Ca ne se passe vraiment pas bien… essayez de trouver une armure mobile bordel !

Avec un engin de ce type ils auraient un avantage mais leur production erratique depuis la fin de la guerre ne garantissait pas qu’ils arrivent à en avoir un ici même. C’est alors que son opposant qui se révéla être une opposante lui répondit.

- Je me prénomme Stellar Loussier pauvre insolent, mais dénomme moi Dieu, je trouve que cela amoindrira ta honteuse défaite face à moi !


Gino fut d’abord frappé d’entendre une voix de femme aux commandes de cet impressionnant appareil non pas qu’il ne soit pas habitué à côtoyer des pilotes de sexe opposé mais il faut bien reconnaitre qu’elles se voyaient souvent confier des rôles moins importants… Une chose était sûre cette petite greluche avait besoin d’être remise à sa place car elle était un peu prétentieuse à son gout. Il l’obligea à se bouger un peu avec une petite rafale de tir laser…il aurait pu essayer un missile anti-blindage mais il ne voulait pas gaspiller ses munitions inutilement. Il fut soudain frappé par un souvenir qui s’imposa à lui… Stellar Loussier…il revoyait une frêle jeune femme qui suivait le colonel comme son ombre avant la bataille de Berlin …il n’avait jamais compris ce que quelqu’un comme elle faisait dans l’armée mais visiblement elle était efficace. Le problème était qu’elle avait succombée à la destruction du Destroy de source sûre… et à cause de cette enflure de Freedom en plus.

- Usurpatrice et prétentieuse à ce que je vois…tu n’as pas le courage d’assumer ton identité alors tu te contente de prendre celle d’un défunte n’est-ce pas ? Mais ne t’inquiètes pas déesse de pacotille je vais t’envoyer rejoindre la vraie Stellar ainsi que tout tes sbires n’en doute pas un instant.

C’en était trop pour lui, il ne laisserait personne souiller le nom du moindre de ses anciens collègues défunts même de ceux qu’il n'avait connus que de nom…Il chargea donc le Wing aussi rapidement que possible près à en découdre pour de bon.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un jugement sans fin [Combat à Panama]   Lun 19 Avr - 1:36

Parfait, l'ennemi était quelqu'un d'habile, et ça plaisait grandement à Heine. Mais il devait toujours continuer de l'analyser, cependant ça allait être plus compliquer puisque celui-ci était prêt de lui, et allait sans doute donner deux coup de sabre laser. Comment réagir à ça ? Il n'y a pas trente-six solution, il faut riposter, et pour se faire, il déploya enfin son javelot laser, et avait son bouclier prêt en cas de seconde tentative ennemie. Heine était toujours aussi souriant, mais assez rit, il venait de comprendre qu'analyser cet ennemi-là n'apporterait rien d'autre qu'une défaite, vaut mieux le prendre directement au sérieux.

"Bien, il est temps de passer aux choses sérieuses non ?"

Cette fois, il sortit le fusil laser et tira à trois reprise sur son ennemi, avant de foncer à nouveau vers lui, tout en ayant pointer les unité Dragoon vers lui. Heine donna d'abord un coup de javelot laser, en croix, les laser du DRAGOON n'étaient là qu'en dernier recourt, en cas de mauvaise surprise. En plus, il y avait toujours les deux bouclier blessant du Zaku qui servirait en tant que protection.

"Le combat rapprocher est passionnant tu ne trouve pas ?"

Ironique ? Non, il venait de dire ce qu'il pensait réellement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un jugement sans fin [Combat à Panama]   Lun 19 Avr - 12:37

Dino était toujours aussi concentré sur l'ennemi. Ce dernier semblait opter pour la défensive mais cela n'allait pas durer plus longtemps. Les attaque incessantes du jeune pilote de ZAFT allaient surement en décider autrement. En effet, le Kshatriya fonçait vers le MS ennemi pour lui donner deux coups de sabre d'une grande violence qui pourraient sans doute le déstabiliser pendant quelques secondes. En esquivant les tirs du ZAKU noir, Dino vit son ennemi armé d'un javelot laser se rapprocher dangereusement de lui. Les armes des deux MS s'entrechoquèrent et les deux machines s'éloignèrent rapidement l'une de l'autre. Les DRAGOON de l'assaillant constamment pointées sur le Kshatriya ne tiraient pas, surement parce qu'il attendait le bon moment pour le faire. Mais la frénésie de Dino ne s'arrêta pas là, il décida de piloter toujours aussi violemment. Son Mobile Suit était rapide et il devait en profiter le plus possible pour éliminer cet adversaire.

* Je ne vais pas te faire de cadeaux *
Le Kshatriya ne laissa pas de répit à son ennemi et fonça à nouveau vers lui en prenant une seconde fois son fusil laser. Il donna alors un premier coup d'épée pour bloquer le javelot et utilisa rapidement l'un des ses bras mécaniques toqués dans l'un des quatre boucliers afin de garder le ZAKU sous sa mercis. Les pinces qui tenaient la barre du javelot commencèrent à se rétracter et abimer la partie métallique du javelot qui allait finir par se briser. Dino voulait simplement lui retirer l'une de ses armes, car en voyant son adversaire tenter une riposte, il s'éloigna rapidement sans vérifier si le javelot était détruit. Alors que les deux MS se trouvaient l'un en face de l'autre, Dino envoya un message à son ennemi:

" Qui êtes vous pour attaquer cet endroit? Vous n'en avez pas assez de la guerre? "

En prononçant ces mots, Dino envoya plusieurs salves laser vers le ZAKU modifié à l'aide de ses Dragoons et de son fusil en voulant faire bouger son adversaire, puis fonça vers lui pour lui donner un coup de sabre.
Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice

avatar

Féminin Age : 25
Messages : 286

MessageSujet: Re: Un jugement sans fin [Combat à Panama]   Lun 19 Avr - 19:20

Dans le hangar du vaisseau de ZAFT, Lacus attendait dans un modèle basique de Zaku. Le pilote qui devait la tenir sous sa protection était un garde pour l’emmener au palais dont la porte qui auparavant scellée, avait été détruite... Il fallait redoubler de rapidité afin d’arrêter les pertes d’innocents.

Spoiler:
 
~ Lacus en tenue de pilote ~

Toutes les minutes, l’interphone dévoilait le visage inquiet du capitaine. En effet, celui-ci avait sous sa responsabilité la jeune femme. Pourtant, celle-ci ne l’entendait pas de la même oreille, et malgré la désapprobation totale du maitre du vaisseau, Lacus était déterminée. Certes, ce n’était pas son rôle, mais il fallait qu’elle voie ca de ses propres yeux. Car, il subsistait une question : Qui étaient ces attaquants ? La probabilité d’un acte terroriste était la réponse la plus tangible à ses yeux… Sinon, qui serait-ce ?

Le joyeux compagnon de Lacus ne restait pas en place, il exprimait sa ‘joie’ de partir en ‘ballade’. Ce qui fit sourire la présidente des PLANTS. Une demande de contact retentit, c’était son garde qui était arrivé à l’entrée du sas. La jeune femme engagea la conversation:

-Soldat ! Veuillez me conduire au palais présidentiel.

Ce à quoi, le pilote répondit favorablement. Avec la plus grande discrétion possible, Lacus, qui ne savait toujours pas très bien piloter un mobile suit, le suivit tant bien que mal. Elle savait que ca lui serait fatal, elle risquait sa sécurité. Mais, c’est ce qu’aurait fait Kira dans ces moments-là… Cependant, il n’était pas là. Tant pis, il était dans son devoir de présidente d’agir.

-Tout va bien Haro, nous allons tirer cela au clair ! dit-elle à son ami, d’une voix portante et déterminée.

Dans son regard, la peur ne paraissait pas. Pour elle, seul comptait la sécurité de la nation et l’équilibre des races. Au fond d’elle, Lacus pensait à une ère, une nouvelle souffrance à endurer, et encore des pertes à déplorer. Tout se passa bien pendant le transfert de la présidente, ils ne s’étaient pas fait repérer apparemment. Les deux cockpits s’ouvrirent. Tandis que Lacus posait les pieds sur terre, Haro, quand à lui était sur ses talons. La Reine Blanche avait rejoint son garde. Celui-ci se nommait Crow, il était jeune, de seize années d’apparence. C’était aussi à cet âge que Lacus avait participé à sa première bataille. Tôt aussi, la coordinatrice avait du prendre les armes. Mais c’était d’un tout autre contexte, car sa sécurité était menacée à l’époque. Son père avait succombé aux armes, tandis qu’elle avait été recherchée comme usurpatrice par Patrick Zala.

Chassant les souvenirs de ses pensées pour revenir à la réalité, Lacus pressa le pas, suivit de son garde. La porte du palais présidentiel était en cendre. Sa boule de compagnie demeurait dans les mains de Lacus, et rapidement, les deux jeunes gens arpentèrent les couloirs sombres. Il n’y avait pas de lumière, surement pour éviter de voir à quoi ressemblent les terroristes.

-Reste tranquille Haro, murmura la coordinatrice à son ami qui agitait ses pavillons amovibles bruyamment.

Une explosion retentit. Lacus savait distinguer les armes des ms et les armes de mains, et là, en l’occurrence, il s’agissait d’une grenade assez bien amorcée. C’était eux, ils avaient surement atteint leur but, peut-être pire. Les jeunes gens avancèrent dans la direction de la bombe. Sur leur passage, des personnes étaient déjà morte, une mare de sang s’écoulait à leurs pieds. Spectacle morbide, des soldats de l’Alliance reposaient sur le sol, inertes, leurs vestes imbibées de rouge carmin et leurs regards dilatés. La présidente restait impassible, elle voulait trouver les criminels… Et s’informer de leurs motivations.

C’était derrière cette porte que le mystère s’éclaircissait. Des voix féminines retentirent...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ruins-of-gundams.forumactif.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un jugement sans fin [Combat à Panama]   Lun 19 Avr - 23:14

La bataille avait engendré déjà pas mal de mort et un sourire malicieux s'étendait aux lèvres de notre jeune pilote ex-membre de ZAFT présumé mort au combat et récupéré par RUINS. Balayant tout sans la moindre pitié ne faisant pas la différence entre civil, et militaires. Elijah n'épargnais personne, sa folie meurtrière qui lui avait valut le surnom de "Hero Killer" au sein de l'armée conservatrice de ZAFT faisait surface, même les soldats qui se rendaient n'étaient pas épargné...tous devait mourir, c'est ca la dur loi de la Guerre.

C'est alors qu'évitant un tir de justesse de la part de l'alliance Terrestre que notre Cgue prit de plein main la tête d'un MS pour ensuite enfoncé d'une force herculéenne son autre main dans le cockpit de son adversaire, empoignant a pleine main le corps du pilote Natural pour l'écrasé sous le poids mécanique de la main du Cgue actionné par le sous-lieutenant Elijah Kiel. Sanguinaire et cruel voila les deux mots qui définissait bien notre jeune As lorsqu'il était engagé dans un combat.



" Ahahah...du sang...ahah...comme des paquerettes....ahah..."

Voila l'esprit sanguinaire de notre jeune Elijah à peine âgé de 19 ans venait de renaitre dans ce combat. Quand soudain apercevant un mobile suit de ZAFT quelques souvenirs vagues et poignant déferlèrent dans l'esprit de notre jeune Kiel, tel des flashes back saisissant, il encaissait tel des vagues. Rompant la formation de son Capitaine les Cgue se répartirent et partirent en direction du palais afin de le protéger.

Gai:" Merde...ZAFT s'y mêle en plus...ca va pas être de la tarte mais tanpîs..."

Capitaine Bright:" Objectif secondaire...protéger le palais de toute intrusion extérieur...section Bravo et Charlie regroupement sur le secteur..B-22"

Hayato:" éhéh....accomplissement de la mission et des objectifs a 48%..."

Gai:" arf...il sont bon où est Elijah ??"

Hayato:" Il est...ah je le voix secteur B-9...mais heu il...merdee...sa lui reprend comme a l'entrainement..."

Gai:" Quoi...merde....Capitaineeee..."

Capitaine Bright:" Oui j'ai vu...laisser le tant qu'il agit ainsi il attire l'attention sur lui et le palais reste couvert"

Alex Armafi voila la nouvelel cible d'Elijah, un Blitz ressemblant fortement au modèle volé 3 ans plutôt. Nicole Armafi, notre jeune Kiel l'avait connu il s'en souvenait, ce jeune garçon a la chevelure verte, posé et calme jouant du piano, il jouait très bien d'ailleurs... un pilote d'élite chez ZAFt cette même élite que refusa d'intégré notre jeune Elijah tout comme le FAITH, autant de titre honorifique pour ensuite se sentir responsable et prit de remord, de sentiment aussi désagréable au combat. Mais cela ne l'avait pas empêché de faire sa réputation au sein de ZAFT au côté d'Esteban Nightwalker. Surnommé au sein des siens comme "The Hero Killer" pour sa grande barbarie Elijah était ainsi nommé en Asie il fut également un des seul a avoir refusé le FAITH contrairement a son meilleur ami Esteban. Pilotant son Cgue Elijah sortit son sabre laser lourd et activa ses retro propulseur pour se dirigé vers Alex.



" Je rêve...un Blitz...enfin se modèle m'a l'air plus différent que celui d'Alex..."

" Voyons voir ce que tu as dans le ventre éhéh"

Dans sa course vers Alex Armafi , notre Cgue semblait ne pas se préoccupé des adversaires qui se rendaient, et chaque pilote de l'alliance qui osait se trouver devant sa route, subissait le sort de l'ange de la mort, pilotant avec une rare dextérité son Cgue au couleur bleu profond, ses deux canon a énergie photonique situé sur ses épaules envoyait a chaque avancé une valse de tirs précis et destructeurs sur chaque hangar chaque véhicule et ou MS et même civil et militaire...a n'en pas douté vu de l'extérieur le pilote de ce Cgue semblait un véritable psychopathe, une machine a tué.

C'est alors qu'il arriva dans la zone proche du Blitz II, empoignant son sabre laser lourd dont le faisceau rose illuminait la coque du plastron et la tête de son Cgue modifié. La lame déferla vers le torse du Blitz II avec une rare violence.

"....Aaaahh...."

Elijah ne se doutait pas que le pilote du Blitz II pouvait être un membre de cette famille illustre que celle des Armafi. Nicol était un jeune garçon gentil, bien trop au goût d'Elijah et c'est a cause de son profond caractère qu'il a perdu la vie. Il faut dire que la rencontre avec Nicol et le reste de l'équipe de Le Creuset fut assez rapide et brève, Elijah faisait partie de l'escouade de pilote de base devant escortez les pilotes d'Elite afin de récupérés les MS de l'Alliance.

________________________________________________________

Pendant ce temps Esteban venait quant à lui d'arriver en trombe sur le champ de bataille dévoilant aux yeux de tous son prophecy, un Gundam de type expérimentale. Si c'était bien là une différence avec son partenaire de toujours c'était sans conteste l'approche et l'intimité qu'avaient nos deux pilote envers leur mobile suite, l'un le considérait comme une personne a part entière et se souciait de son existence et de celle des autres, l'autre ne voyait que dans le MS un moyen d'accomplir ses objectifs mettant en jeu et en danger sa vie et celle de ses coéquipiers, un si peu d'amour propre envers son existence était plutôt rare, mais voila comment son formés certains soldats.




Revenir en haut Aller en bas
Gilbert Durandal

avatar

Féminin Age : 27
Messages : 105

MessageSujet: Re: Un jugement sans fin [Combat à Panama]   Mar 20 Avr - 12:41

Alex : Post supprimé => envoi du contenu de ton post par mp. Ce n'est pas ton tour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un jugement sans fin [Combat à Panama]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un jugement sans fin [Combat à Panama]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un jugement trop prompt est souvent sans justice ▬ Charlie
» L’art de la guerre, c’est de soumettre l’ennemi sans combat ▬ Jace
» Combat arms
» [PV Combat Boston] Ishiro/Griffon noir
» Handicap en combat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ► Dossiers Classés ◄ :: Base de données :: Souvenirs :: ► Objectif: Terre ◄ :: Alliance terrestre :: Panama-
Sauter vers: